Navettes sur demande

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Navettes sur demande
Le projet ''Axel, la mobilité futée'' a été mis sur pied par la Table de concertation en Transport. (Photo : (Photo : courtoisie))

La Table de concertation en Transport a annoncé le lancement d’un projet pilote de transport régional à la demande sur son territoire : le projet Axel, la mobilité futée.

Ce service à la demande permet de répondre à des besoins pour plusieurs municipalités qui ne sont pas desservies par un service de transport en commun.

Le projet pilote, d’une durée de 12 mois, augmente la mobilité des usagers sur le territoire en offrant des navettes à la demande. Les citoyens de tous âges qui ont besoin d’un transport pour n’importe quel motif peuvent maintenant se rendre plus facilement à destination.

Axel, la mobilité futée est accessible pour les citoyens qui habitent dans les huit municipalités de la MRC de Rouville, en plus des citoyens de Carignan et de Chambly. Les heures d’opération sont du lundi au jeudi de 7 h à 17 h et le vendredi de 8 h à 12 h. Le prix pour un aller simple varie entre 2,50 $ et 3,50 $ selon l’âge de l’usager. Le transporteur peut aussi se déplacer à Granby, à Saint-Hyacinthe et à Saint-Jean-sur-Richelieu avec des tarifs entre 5 $ et 7 $. Le paiement peut se faire par argent comptant au chauffeur et il est à noter que le paiement par carte sera offert bientôt.

Pour réserver l’un des deux véhicules avec chauffeur, il suffit d’accéder à la page Internet https://rouville.link-alademande.ca ou de communiquer au 514 607-6556. De plus, en consultant la page Internet www.mrcrouville.qc.ca/axel, les citoyens ont la possibilité de suivre le guide des procédures.

Un besoin identifié

» Dans les dernières années, le transport a été identifié comme une priorité pour l’amélioration de l’inclusion sociale. La Table de concertation en Transport travaille depuis le mois de juillet 2020 sur des projets structurants afin d’augmenter et d’améliorer l’offre de transport pour la population de la MRC de Rouville. Ce projet pilote donne une option supplémentaire aux citoyens qui n’ont pas accès à un service de transport en commun « , mentionne le préfet de la MRC de Rouville et maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir, Denis Paquin.

Le financement du projet provient du budget accordé par la Table de concertation régionale de la Montérégie aux MRC de Rouville et de La Vallée-du-Richelieu, issu du Fonds québécois d’initiatives sociales pour la mise en place d’initiatives dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. (Source : MRC de Rouville)

Partager cet article