Mika veut créer un « conseil municipal pour enfants »

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Mika veut créer un « conseil municipal pour enfants »
Le jeune Mika Mewanou veut créer un conseil municipal pour enfants à Chambly. (Photo : Courtoisie)

Un avenir prometteur se dessine sûrement pour le jeune Mika Mewanou, dix ans, qui a conquis le cœur de la mairesse de Chambly, et de plusieurs internautes, après avoir proposé la création d’un « conseil municipal pour enfants ».

« Chère Madame Labbé. J’aimerais vous faire part de mon idée : un conseil municipal pour enfants. Ce conseil nous donnerait la chance de dire nos idées et d’apporter notre manière différente de voir le monde. De plus, on pourrait s’initier à la politique en établissant une petite hiérarchie. Un de vos conseillers pourrait s’en occuper. Car, même moi qui vous en parle, je n’en sais presque rien. J’ai eu cette idée grâce à l’école, car il y a parfois des conseils de classe. Tout le monde adore, même s’il faut parfois trouver des solutions aux problèmes de groupe. En même temps, nous apprenons à devenir de meilleurs adultes », a signé de sa main le jeune Mika, sur une lettre en papier qu’il a apportée à l’Hôtel de ville, afin qu’elle soit transmise à la mairesse de Chambly, Alexandra Labbé.

«  Je suis pas mal le seul à m’intéresser à la politique dans ma classe. » – Mika

« Ce geste m’a touchée, mais le contenu de sa lettre encore plus! », n’a pas manqué de souligner la mairesse, publiant par la même occasion la lettre sur les réseaux sociaux. Dès son retour du congé estival, Mme Labbé entend rencontrer le petit bonhomme pour discuter de son idée, ont indiqué au journal le jeune Mika et sa maman, Chantal Péloquin.

Un enfant très mature pour son âge

« J’ai écrit ma lettre en mars. Au début, j’étais un peu gêné de l’envoyer, rapporte le garçon éloquent en entrevue. J’aime beaucoup mener des groupes. J’ai consulté une revue à l’école, qui parlait de politique, et ça m’a intéressé. J’ai vu qu’en France, on faisait des séances de conseil, et j’ai eu envie d’en faire aussi. J’aime bien l’idée de la démocratie, j’aime beaucoup partager des idées avec les autres. »

Sans surprise, Mika excelle à l’école, et aime y aller. Ses matières préférées sont les mathématiques et le sport, mais il est aussi très doué en français. Fréquentant l’école de Bourgogne à Chambly, c’est d’ailleurs dans sa classe, à l’initiative de « Mme Valérie », son professeur, que le jeune garçon a été exposé aux principes d’un conseil, grâce aux conseils de classe. « C’est là que j’ai commencé à m’intéresser aux conseils municipaux. Je suis pas mal le seul à m’intéresser à la politique dans ma classe! » Mais Mika ne veut pas devenir politicien plus tard. Ce qu’il veut faire, c’est « devenir joueur de soccer! » Par contre, « si l’occasion se présente de devenir politicien, et que je n’ai pas d’autre choix, je le ferai! »

Lorsqu’on lui demande sur quel projet ou champ de compétence le futur conseiller junior aimerait s’attarder, il répond « L’écologie. Ça m’intéresse beaucoup. Je pense qu’on peut faire plus attention à l’environnement. » Comme tout bon conseiller, Mika a la qualité d’aimer sa ville, où il fait bon vivre, pense-t-il. « On a beaucoup d’histoire, et elle est intéressante. On a une belle bibliothèque. J’aime vivre à Chambly, me promener dans la rue, y voir le monde sourire. J’aime faire des sports et jouer avec les autres. À Chambly, il est facile de trouver des partenaires de jeu. C’est un bel environnement où tout le monde communique! », de compléter le jeune garçon.

Question aux lecteurs :

Votre enfant fait preuve d’un intérêt marqué pour la politique, ou se démarque dans un domaine en particulier ? Écrivez-nous !

Partager cet article