Metro Marché Collin fait peau neuve

Par Annabelle Baillargeon
Metro Marché Collin fait peau neuve

AFFAIRES. Le Metro Marché Collin changera de look au cours des prochains mois pour adopter un nouveau décor urbain, nécessitant un investissement de 6,5 M$. La succursale de Chambly sera la première à vivre cette grande transformation au Québec.

Le propriétaire, Robert Collin, charmé par ce modèle ontarien, a convaincu l’équipe de Metro de faire de l’épicerie de Chambly la première à adopter ce design, élaboré par Antoine Martin et Dominique Joyal.

Dans un décor plus épuré, les départements seront divisés par îlots, afin de regrouper les produits. La décoration sera à l’image de Chambly, avec des photos du fort ou des écluses.

«L’objectif est que les autres surfaces suivent. On est rendu là. Il faut se renouveler», croit M. Collin.

«On voulait être en avant de la parade. Ce n’est pas facile de changer un vieux magasin. Je crois que les prochains pourront s’inspirer de notre concept», souhaite-t-il.

La firme Procam Construction assurera la mise en œuvre des travaux, qui se dérouleront de nuit afin que l’épicerie reste ouverte aux clients. On prévoit environ 24 semaines pour compléter le tout.

«On devrait avoir terminé vers la fin novembre, pour le temps des Fêtes. Ce sera un beau cadeau de Noël pour nos clients, qui pourront venir magasiner dans le nouveau concept», indique le propriétaire.

Les plans de l’épicerie ont été conçus pour faciliter le déplacement des usagers et le rendre plus logique et pratique. Robert Collin admet qu’il faudra du temps aux clients pour s’habituer, mais est confiant qu’ils trouveront rapidement leurs aises.

Gobeuses généreuses

Rien n’aura été laissé pour compte dans ce changement au Marché Collin. Même les gobeuses de cannettes et de bouteilles seront améliorées pour proposer deux formules.

Dans un premier temps, l’option de couponing sera proposée, les clients recevant par exemple un rabais sur un produit choisi.

Les organismes de la région pourront aussi amasser des fonds grâce à l’argent de la consigne. Robert Collin compte approcher les différents organismes pour offrir des dons par le biais de ces gobeuses. Il aimerait changer d’organisme tous les mois pour en faire profiter le plus grand nombre.

«C’est une autre façon de redonner à la communauté. On se fait solliciter de tout bord tout côté, c’est une belle manière de redonner un peu. Chambly mérite ça», lance Robert Collin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires