Mélissa Tringle remporte le Concours Café Gourmand Nespresso

Mélissa Tringle remporte le Concours Café Gourmand Nespresso

ALIMENTATION. La Chamblyenne Mélissa Tringle a remporté, le 4 décembre, le Concours Café Gourmand Nespresso en créant en trois heures deux mignardises et en les harmonisant avec un Grand Cru de Nespresso. En plus de se mériter une bourse de 5000 $, ses cr

Cette compétition, initiée par Nespresso à Paris et qui en était à sa première édition en Amérique du Nord, s’adressait exclusivement aux finissants en pâtisserie de l’l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

«Je trouve ça bien que Nespresso ait apporté le concours au Québec, car cela permet de donner de la visibilité à la pâtisserie», affirme Mélissa Tringle.

La gagnante faisait partie des 16 des 30 finissants qui se sont inscrits pour participer à la compétition. Elle a d’abord dû soumettre un document expliquant ses recettes et son choix de café à deux professeurs de l’ITHQ, Yves Petit et Patrick Bouilly. À partir des descriptions, ceux-ci devaient sélectionner les dix étudiants qui pourraient accéder à la demi-finale où leurs mignardises seraient jugées pour la première fois.

Mélissa Tringle a donc été retenue pour participer à la demi-finale et a mis à l’épreuve ses créations. «Je pratiquais mes recettes après les cours selon mes disponibilités. Ce n’était pas comme dans les émissions à la télévision. Je ne partais pas de zéro pour réaliser mes pâtisseries en trois heures. J’avais un plan», explique-t-elle.

Cela lui a permis de se classer parmi les quatre finalistes et d’entamer sa préparation d’une semaine pour la finale. Les commentaires donnés par les juges lors de la demi-finale lui ont permis d’adapter la présentation d’une de ses mignardises et de revoir son choix de café afin d’être prête pour l’étape ultime.

Selon elle, le plus grand défi était d’harmoniser ses mignardises avec le café. Elle soutient que la présence de la sommelière Élyse Lambert en finale engendrait une pression supplémentaire, car l’accord devait être parfait.

Lorsqu’elle a appris qu’elle avait remporté le concours, Mélissa Tringle a été surprise. «Je ne m’y attendais pas. Je trouvais que ça avait été mieux à la demi-finale. Je pensais avoir moins bien réussi une de mes mousses», déclare-t-elle.

Ce qui l’a le plus touchée, c’est d’apprendre, lors du dévoilement de la gagnante, que ses mignardises allaient faire partie du menu de plusieurs restaurants. «C’est plus important que l’argent, car ça va me donner de la visibilité», indique-t-elle.

Elle compte néanmoins utiliser sa bourse de 5000 $ pour s’équiper en ustensiles de cuisine et pour s’acheter du matériel de pâtisserie plus luxueux que ce qu’elle aurait pu s’offrir.

Mélissa Tringle est heureuse de ce qu’elle a accompli dans le cadre de cette expérience unique. «Je suis fière d’avoir réussi à créer quelque chose moi-même malgré mon jeune âge», conclut l’étudiante de 21 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires