Matthew Burke de retour en piste

Par andrecorbeij
Matthew Burke de retour en piste

Complètement remis de sa blessure subie l’an dernier lors d’une compétition à Trois-Rivières, Matthew Burke reprend le volant et change de catégorie : il pilotera en mini max.

2015 est une année de transition pour le jeune carignanois de 11 ans qui a peu roulé cette saison. Le jeune pilote prépare sa prochaine sortie avec fébrilité.

En mini max, il représentera en compétition SC Performance, une piste de karting de Saint-Célestin.

«SC Performance cherchait de nouveaux pilotes pour la représenter.  Matthew aura une voiture et deux mécaniciens. Matthew sera coupe du Québec du 6 au 8 septembre. Ce sera son unique sortie en piste pour cette année», poursuit Martin Burke.

Matthew est déjà à l’entrainement et a bien hâte de revoir de l’action. Ses yeux s’illuminent lorsqu’il en parle.

«Moi, c’est la compétition que j’aime le plus. Quand tu es dedans. J’adore la vitesse. Je rêve de devenir pilote de course en Formule 1. Je n’ai pas manqué une course cette année», lance le jeune mordu qui voue une admiration au pilote Fernando Alonso.

L’année dernière, Matthew avait bouclé six courses et avait terminé 5e au tableau cumulatif des pilotes en classe micro max. Son accident ne lui avait laissé aucune séquelle.

 «À Trois-Rivières, Matthew s’était fracturé le poignet. Il avait par la suite raté deux courses, mais avait quand même participé à la dernière de la saison à Mont-Tremblant. Il avait terminé 6e sans avoir pratiqué. Il avait même des bandages au poignet pour être capable de tenir son volant», mentionne Martin, le père du jeune pilote.

Le golf, une autre passion

Pour sa prochaine année scolaire au secondaire, Matthew a été accepté au programme de sports études en golf. Il a choisi l’école Charles-Lemoyne à La prairie. Identifié comme futur prospect, il a été accepté comme junior au prestigieux club de golf Le Pinnegrove à Saint-Luc.

«Je joue au golf depuis que j’ai 3 ans. Je n’avais trois bâtons dans mon sac que mon père avaient raccourcis. Un driver, un fer 7 et un putter. J’ai tout de suite aimé ça. Et j’ai décidé de continuer. Quand mes amis venaient à la maison, je leur donnais des petits cours. On frappait des balles dans le champ en arrière de chez nous», explique Matthew.

C’est à 10 ans qu’il a foulé son premier vrai terrain de golf. Il joue ses premiers  9 trous et adore son expérience qui le mènera à prendre des camps de perfectionnement.

Arrive sa première partie sur un 18 trous où il ramènera une carte de 110. À sa deuxième partie au Pinnegrove, il ramène une carte de 96. Malgré sa petite taille, Matthew frappe la balle à 180 verges. Même s’il étudiera le golf pour les prochaines années, la course automobile demeure parmi des préférences.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires