Marjolaine et Philippe Beauregard, boursiers de la relève agricole

Marjolaine et Philippe Beauregard, boursiers de la relève agricole

Les propriétaires du Potager Mont-Rouge Halte Gourmande, Marjolaine et Philippe Beauregard, de Rougemont, ont remporté l’édition 2016 de la Bourse d’accompagnement à la relève agricole de Rouville.
Les Beauregard mettent la main sur un montant de 10 000 $ de la part de la MRC de Rouville et de ses partenaires. L’argent servira entre autres à couvrir les dépenses de leur nouveau presseur à jus.
« Nous sommes plus que contents, Marjolaine et moi, de faire les manchettes comme ça après à peine six mois d’existence, a affirmé Philippe Beauregard. Quand nous avons soumis notre candidature, Marjolaine m’a dit qu’elle pensait qu’on serait capables de l’avoir, je lui ai dit que c’était sûr qu’on était capables! »
Philippe et Marjolaine Beauregard sont les fiers représentants de la quatrième génération de la famille propriétaire du Potager Mont-Rouge. Ils ont fait l’acquisition de l’ancien site du Verger Totem pour en faire un site de cueillette de fruits et de légumes.
Les parents des propriétaires, Robert Beauregard et Marielle Farley, étaient d’ailleurs de la partie pour voir leurs enfants recevoir leur bourse.
« S’ils ont pu relever ce défi, c’est parce qu’ils avaient toute une équipe derrière eux, a souligné Mme Farley, en parlant des travailleurs qui étaient aussi présents. Tout le monde a mis la main à la pâte! »
« Ils sont vraiment jeunes, mais ils n’ont pas froid aux yeux, a quant à lui déclaré le maire de Rougemont, Alain Brière. Démarrer une entreprise comme celle-là, ça prend du courage. »
Relève
La Bourse d’accompagnement à la relève agricole pour la MRC de Rouville existe pour la septième année consécutive. Les dignitaires présents ont profité de l’occasion pour souligner l’importance de la relève agricole.
« Notre relève agricole est très importante, elle est au cœur de notre milieu, a attesté la députée d’Iberville, Claire Samson. Ce sont des entrepreneurs comme vous qu’il nous faut, des gens courageux qui aiment leur coin de pays. »
« J’ai découvert dernièrement encore des richesses et des trésors ici même dans la MRC. Elle est située en grande majorité sur un territoire agricole. Nous encourageons et reconnaissons un secteur de notre économie, mais plus particulièrement le travail et le dur labeur de nos jeunes agriculteurs », a ajouté le préfet de la MRC, Jacques Ladouceur.
Bourse
Plusieurs candidatures sont soumises chaque année pour obtenir la bourse.
Elles sont évaluées en fonction de la formation et du profil des candidats, de l’exploitation agricole et ses implications, de son projet d’établissement et du respect des normes environnementales et municipales.
Les sept récipiendaires proviennent de différentes sphères d’activités agricoles, passant de l’industrie laitière à la transformation en passant par le secteur porcin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires