Marieville souligne le 150e anniversaire de Délia Tétreault

Par andrecorbeij
Marieville souligne le 150e anniversaire de Délia Tétreault

Une soixantaine de religieuses se sont donné rendez-vous à l’église de Marieville le 28 juin pour rendre hommage à Délia Tétreault, fondatrice de La Société des Sœurs Missionnaires de l’Immaculée-Conception.

Mgr François Lapierre, évêque du diocèse de Longueuil, a dirigé la  messe spéciale en l’honneur de son 150e anniversaire de sa naissance.

«Le moment a été émouvant pour plusieurs. Délia Tétreault est l’un des personnages marquants de Marieville. Son nom fait partie de l’histoire. Elle a été en son temps une femme qui a fait bouger beaucoup de choses. Ses réalisations ont été majeures à l’époque où elle a vécu. Elle a aussi contribué à la fondation des prêtres des missions étrangères. Dans les années 1920, voir une femme accomplir une telle chose, relevait de l’exploit!», lance Pierrette Brière, de la Société d’histoire de Marieville.

La présence de Délia Tétreault est encore bien vivante à Marieville. La salle qui loge la bibliothèque municipale sous l’église Saint-Nom-de-Marie porte son nom et une plaque commémorative est installée près de la maison où elle a grandi sur la rue Claude de Ramezay.

Exposition

Jusqu’au 12 juillet, une exposition est consacrée à Délia Tétreault à Montréal. Artefacts, œuvres d’art, photographies et objets du quotidien provenant d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud seront exposés à la Galerie d’art d’Outremont. Cette exposition raconte la contribution des communautés religieuses d’ici aux missions étrangères depuis plus d’un siècle.

L’exposition Du soleil dans les bagages souligne la mémoire des sœurs missionnaires et rappelle que c’est à Outremont en 1902 que s’est réalisé le rêve de Délia Tétreault: fonder sa communauté. Aujourd’hui, on dénombre plus de 500 religieuses qui poursuivent à travers le  monde l’œuvre de Délia Tétreault.

Du rêve à la réalité

Délia Tétreault est née dans le rang du Ruisseau-Barré à Marieville le 4 février 1865. Presqu’au même endroit que le Frère André avec qui elle partage plusieurs similitudes.  

«Tous deux sont nés dans la même partie de la seigneurie, étaient des bébés fragiles et ils ont perdus leurs parents très jeunes. Tous deux sont nés chez et sont devenus de personnes dont les réalisations ont été reconnues dans le monde entier», explique Pierrette Brière.

Délia Tétreault n’a que deux ans lorsque sa mère décède à l’âge de 30 ans. Son père émigrera aux États-Unis avec quelques un de ses sept enfants. Délia grandit donc chez son oncle au 662 Claude de Ramezay. La maison est toujours au même endroit.

Toute sa jeunesse sera marquée par la bonté infinie de Dieu. Enfant, la vie des missionnaires dont elle entend parler la fascine, la passionne et dans sn cœur grandit un immense désir: partir elle aussi à l’étranger. À 18 ans, elle demande à entrer chez les Carmélites où elle est refusée, à cause de sa santé fragile. Elle est admise par la suite chez les Soeurs Grises de Saint-Hyacinthe, mais ses parents vont la chercher pour la soustraire à une épidémie.

Pendant 10 ans, Délia se dévoue aux œuvres de Béthanie de Montréal. Elle y enseigne le catéchisme aux enfants d’émigrants italiens de 1891 à 1900.

En 1902 elle met sur pieds une école apostolique en vue de former des sœurs missionnaires. Cette institution deviendra La Société des Sœurs Missionnaires de l’Immaculée-Conception qui sera approuvée en 1904 par le pape Pie X. Délia Tétreault la dirigera pendant 30 ans.

Frappée de paralysie en 1933, elle décède à Montréal le 1er octobre 1941 à l’âge de 76 ans. Son tombeau est exposé à la maison de la communauté à Pont-Viau. Sa cause en béatification a été ouverte en 1958. Délia Tétreault sera déclarée «Vénérable» par le pape Jean-Paul II, le 18 décembre 1997.

«Sa cause en béatification est ouverte depuis 1958; le procès diocésain est s’est clos en 1982 et les travaux sont déposés à Rome, à la Congrégation des Saints. On travaille toujours à sa canonisation», conclut Pierrette Brière.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires