Marieville rejette les soumissionnaires dans le dossier de la bibliothèque et du centre communautaire

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Marieville rejette les soumissionnaires dans le dossier de la bibliothèque et du centre communautaire
La nouvelle bibliothèque de Marieville était prévue pour l'été 2024. Il n'est plus possible d'établir un échéancier à ce jour. (Photo : archives)

La Ville de Marieville a rejeté les soumissions à la suite de l’appel d’offres pour les travaux de construction de la bibliothèque et du centre communautaire.

Les cinq soumissionnaires en lice ont proposé des montants trop élevés pour la Ville. Les montants soumis ont oscillé approximativement entre 16 et 19 millions de dollars, n’incluant pas les taxes. Le règlement d’emprunt budgété par la Ville ne permet pas de dépasser la somme d’environ 14,7 millions de dollars, taxes incluses. « C’est difficile. C’est notre gros projet qui allait être historique. C’est un coup dur à prendre mais on ne baisse pas les bras », a exprimé Caroline Gagnon, mairesse de Marieville, lors de la séance du conseil municipal du 7 mars dernier. 

5 C’est le nombre de soumissionnaires n’ayant pas été retenus par la Ville dans ce projet

La Ville entend se tourner vers le gouvernement provincial afin de bonifier son apport financier dans le projet. « Avant d’aller donner des subventions pour de nouveaux projets, j’aimerais que le gouvernement fasse le tour des municipalités pour voir ce qu’il y a déjà », fait valoir Mme Gagnon. Jusqu’à maintenant, la Ville a investi près de 950 000 $ en planification dans le projet.

Retour sur le projet

Fin 2017, Marieville annonce qu’elle soumettra au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) une demande d’aide financière en lien avec la construction d’une salle multifonctionnelle qui abritera la nouvelle bibliothèque.

Cette demande se fait dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives du MEES.

Août 2019, la Ville de Marieville apprend que les deux paliers de gouvernement lui octroient une subvention afin de construire sa nouvelle bibliothèque. Ainsi, la Ville recevra près de 1,8 M$ du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Fonds des petites collectivités. Marieville devra débourser la différence pour réaliser le projet. La Ville soutient que cette annonce lui permettra de passer aux prochaines étapes. Une mise à jour de l’évaluation financière du projet, afin notamment d’en actualiser les données pour tenir compte des tendances du marché de la construction, sera réalisée. Un concours d’architecture établira l’esthétique du bâtiment et un appel d’offres sera lancé pour la conception et l’ingénierie du projet. Selon l’entente, les travaux doivent être terminés au plus tard pour la fin de 2022.

Report des travaux

Février 2022, Marieville reporte les travaux de construction de sa future bibliothèque pour venir en aide à son église. La Ville de Marieville annonce dans un communiqué le report des travaux de construction de la nouvelle bibliothèque au printemps 2023. La Municipalité indique que ce report « permettra à la Ville d’engager des discussions officielles avec les représentants de la Fabrique de Marieville afin de trouver une solution pour restaurer l’église Saint-Nom-de-Marie. »

Juillet 2022, le conseil municipal donne le feu vert à la poursuite du projet de construction de sa nouvelle bibliothèque, alors que le règlement d’emprunt visant à financer le projet est présenté à la séance ordinaire du 5 juillet, en vue de son adoption à une prochaine séance.

Dans la foulée des spéculations sur l’avenir de l’église Saint-Nom-de-Marie, le conseil municipal avait pris la décision en février 2022 de mettre sur pause le projet de la nouvelle bibliothèque dans sa forme actuelle afin d’évaluer la faisabilité d’aménager celle-ci dans l’enceinte de l’église. Ainsi, des discussions avaient eu lieu avec les représentants de la Fabrique de Marieville, de même qu’avec les ingénieurs et les architectes ayant produit le bilan de santé du bâtiment. Aux termes des analyses, il s’est avéré que la complexité technique liée à la remise en état du bâtiment et à sa reconversion entraînerait des délais et des coûts importants qui nuiraient considérablement aux objectifs du conseil municipal de redonner à la population un lieu de culture, considérant que l’ancienne bibliothèque commémorative Desautels a été démolie en 2012. Le début des travaux de construction est alors envisagé au printemps 2023. L’ouverture de ses portes est attendue au cours de l’été 2024.

Il n’est plus possible pour la Ville d’établir un échéancier à ce jour.

Partager cet article