Marieville : ouverture de la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) 

Marieville : ouverture de la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) 
Lors de l'ouverture de la Coop d'initiation à l'entrepreneuriat collectif (CIEC) Escouade Rouville, à Marieville, sept jeunes entrepreneurs ont témoigné de leur implication dans le projet en présentant leurs différents services. (Photo : courtoisie)

La Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) Escouade Rouville, en collaboration avec le comité local du Carrefour Jeunesse- Emploi (CJE) comtés de Iberville/St-Jean, a procédé à son ouverture officielle le 9 juillet 2021 à la CJE de Marieville, située au 491 rue Sainte-Marie.

Pour l’occasion, sept jeunes entrepreneurs étaient présents pour témoigner de leur implication dans le projet et présenter leurs différents services, entre autres du gardiennage, des travaux extérieurs, du lavage de vitres et plus encore. M. Landry, président de la CIEC de Marieville ainsi que Mme Fortin, coordonnatrice de la CIEC ont profité de l’occasion pour expliquer le projet et ses impacts.

La CIEC de Marieville a pour objectif de développer des compétences entrepreneuriales ainsi que de préparer les jeunes au marché du travail, le tout en appliquant le modèle des entreprises coopératives. Outre les multiples apprentissages ciblés, le projet Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) est une véritable expérience citoyenne. Le projet CIEC est un lieu de prise en charge, une occasion unique pour les jeunes entrepreneurs de s’approprier les opérations liées à la création et à la gestion de leur propre coopérative.

Le projet Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) est rendu possible grâce au Fonds étudiant II qui, à titre de partenaire financier majeur, assure notamment le salaire et la formation des coordonnateurs partout au Québec. Il est déployé avec la collaboration du service d’entrepreneuriat coopératif du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité soutenu financièrement par le Secrétariat à la jeunesse, la Fondation pour l’éducation à la coopération et à la mutualité et le Mouvement Desjardins.

À propos du Fonds étudiant II

Issu d’un partenariat entre le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, le Fonds de solidarité FTQ et la FTQ, le Fonds étudiant II a pour mission de susciter la création d’emplois d’été chez les jeunes étudiants de niveaux secondaire, collégial et universitaire. Un capital de 40 millions de dollars a été constitué ayant pour but de rembourser les employeurs qui créent ces emplois d’été. Chaque année, plus de 1 800 000 $ sont versés en remboursement de salaires.

À propos du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM)

Reconnu officiellement par le gouvernement du Québec comme étant l’un des interlocuteurs privilégiés en matière d’économie sociale, le CQCM est l’instance dont se sont dotés les réseaux coopératifs et mutualistes afin d’assumer le développement de leur plein potentiel. Ainsi, le CQCM organise la concertation entre les réseaux coopératifs et mutualistes, effectue la représentation, défend les intérêts de l’ensemble du mouvement et favorise le développement coopératif et mutualiste afin de multiplier les effets bénéfiques de la coopération au Québec. Le CQCM compte parmi ses membres les grandes coopératives et mutuelles du Québec, les fédérations sectorielles ainsi que la Coopérative développement régional du Québec. Le mouvement coopératif et mutualiste québécois représente 8 millions de membres, génère plus de 116 000 emplois et son chiffre d’affaires atteint 39 G$. (CAT)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires