Marieville gagne un aménagement paysager

Marieville gagne un aménagement paysager

HORTICULTURE. Un aménagement paysager a été réalisé à Marieville par une équipe de professionnels en horticulture et des bénévoles de la Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec (FSHEQ) à l’école Crevier les 16 et 17 juillet derniers

Cette initiative d’une valeur de 15 000 $ a pu se concrétiser puisque la municipalité a remporté le concours Du jardin dans ma ville dans la catégorie des municipalités de 5 000 habitants et plus. Celui-ci a été organisé à l’été 2014 par Les Fleurons du Québec.

Pour l’occasion, les villes étaient invitées à soumettre un projet de revitalisation ou d’aménagement paysager. La Municipalité de Marieville a donc eu l’idée de proposer le remplacement de la bande gazonnée de 42 mètres située sur la façade de la cour d’école par une bande végétalisée.

La municipalité souhaitait y planter des arbres, des arbustes, des vivaces et y installer des bacs-découvertes à l’usage des écoliers et des jeunes du camp de jour.

«Nous avons ciblé l’école, car l’espace était disponible et l’horticultrice de la Ville a regardé ce que nous pouvions faire. Nous avons aussi obtenu l’accord de la commission scolaire qui a décidé d’installer une nouvelle clôture. Nous avons payé la moitié de celle-ci.», explique Nancy Forget, la greffière et directrice générale adjointe de la Ville de Marieville.

Une fois les projets soumis, ce sont les citoyens qui devaient voter pour leur préféré et c’est pourquoi la municipalité a sollicité l’appui de la population via son bulletin L’Info municipal. Les organisateurs du concours ont évalué plus de 50 idées en fonction de différents critères tels que le pourcentage de votes en proportion du nombre d’habitants, la qualité du projet présenté et ses retombées sur la communauté.

Parmi toutes les suggestions, l’initiative de Marieville a su se distinguer. «À Marieville, l’aspect pédagogique s’est démarqué. Il y aussi eu beaucoup de votes et c’était un endroit qui devait être revitalisé. De plus, c’est un endroit stratégique qui va profiter à l’ensemble de la population», explique Céline Delzongle, agente de développement pour Les Fleurons du Québec.

Cet aménagement paysager permettra d’organiser des ateliers avec les élèves et les jeunes du camp de jour. Ces derniers ont déjà participé à la plantation des annuelles, des légumes et des plantes comestibles dans les bacs-découvertes, qui symbolise chacun un sens par leur composition unique.

«Ça permet aux enfants de côtoyer l’horticulture et cela au bénéfice des citoyens. L’endroit est plus attrayant pour l’ensemble de la population et les étudiants», conclut Mme Forget.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires