Marché immobilier à Chambly: vers une année record de ventes

Par yessica
Marché immobilier à Chambly: vers une année record de ventes
(Photo : Yessica Chavez)

Le marché immobilier de Chambly pourrait bien battre son record du nombre de ventes de propriétés en un an selon les données compilées par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).
De janvier à novembre, 355 propriétés immobilières ont été vendues à Chambly.
Le plus grand nombre vendu à ce jour en un an est de 386 en 2007.
« Ça va dépendre du nombre de ventes qu’il y aura en décembre, mais c’est une très bonne année pour Chambly. On parle d’une augmentation de 10 % comparativement à l’année dernière », commente Paul Cardinal, directeur de l’analyse de marché de la FCIQ.
Sur les 355 ventes inscrites dans le système Centris, 260 d’entre elles sont des maisons unifamiliales et 85 sont des copropriétés.
Le marché de Chambly offre donc un ratio de trois maisons unifamiliales pour une copropriété.
« Sans que ce soit alarmant, on voit qu’il y a eu une augmentation du nombre de copropriétés offertes qui a presque doublé en dix ans. C’est sûr que ce type de propriété est plus facile d’accès pour les jeunes ménages. On observe aussi que des gens plus âgés vont souvent se tourner vers les condos pour avoir moins d’entretien et moins de travail à faire sur leur propriété », fait remarquer Paul Cardinal.

10 %
C’est le pourcentage d’augmentation des ventes de propriété immobilières à Chambly.

En ce qui concerne les multiplex, la FCIQ a dénombré une dizaine de ventes cette année, mais le petit volume de ventes ne permet pas d’analyser ce marché, car les disparités entre un duplex et un multiplex de cinq logements peuvent fausser les données.

Prix

Le prix médian d’une résidence unifamilial à Chambly est de 294 000 $. Le prix médian est le montant qui se trouve dans le milieu entre le prix plus et le plus haut.
« Présentement, le marché est à l’avantage des vendeurs pour les propriétés unifamiliales, mais les prix n’ont pas fortement augmenté. On parle de seulement 1 % de plus. On voit un peu de pression sur le marché, mais rien d’inquiétant », précise M. Cardinal.
En ce qui concerne les copropriétés, ce prix est de 195 000 $.
« Pour ce type d’habitation, le marché est légèrement plus avantageux pour les acheteurs, car les prix sont plus faibles. On constate une augmentation des prix de 9 %. Ça peut se justifier par le fait qu’il y a de nouvelles constructions ou des constructions très récentes », soutient-il.

Délais

Une maison unifamiliale se vend aussi plus rapidement en 2017 qu’en 2016.
En moyenne, ce type de propriété se vend en 79 jours soit en 20 jours de moins.
Du côté des unités en copropriété, le délai a légèrement augmenté.
Ce qu’on appelle communément des condos, se vend en 128 jours, soit 10 jours de plus que l’an passé.

Vallée-du-Richelieu

La Vallée-du-Richelieu a connu également une bonne année. Le nombre de propriétés vendues a augmenté de 7 %, par rapport à 2016.
Encore une fois, c’est les maisons unifamiliales qui sont le type de propriétés les plus vendues avec un délai de 85 jours en moyenne, soit 21 jours de moins qu’en 2016.
Le prix médian est évalué, quant à lui, à un peu plus de 296 000 $.
Les copropriétés connaissent un délai de vente 20 jours plus long pour s’établir à 135 jours. Leur prix médian est de presque 194 000 $.
Pour les multiplex, 32 ventes ont été enregistrées dans la région, ce qui représente une baisse de 9 %. Leur prix médian est de 345 000 $ et ils se vendent en moyenne en 125 jours.
Veuillez noter que les données de la FCIQ ne comprennent pas les ventes faites sans courtier immobilier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires