Marc Hurtubise revient en force, malgré sa santé fragile

Par andrecorbeij
Marc Hurtubise revient en force, malgré sa santé fragile

Après avoir subi les contrecoups cet hiver de son cancer de la gorge, rien n’arrête Marc Hurtubise et ses 52 ans, prêt à chauffer les arrières des jeunes recrues du circuit de golf professionnel québébois.

La semaine dernière, le Chamblyen était du côté du club Hillsdale pour prendre part à la Classique Acura. Son entrée sur le parcours a été des plus spectaculaire.

« Avec le trafic routier, je suis presque arrivé en retard au terrain. J’ai dû courir pour ne pas être disqualifié! », lance en riant le golfeur.

Hurtubise se pointe donc au tertre de départ du premier trou encore essoufflé et réussira la normale sur le par 5. Durant sa ronde, il atteint les verts à 14 reprises en coups réglementaires.

« J’ai terminé 7e au total avec un score de -1. J’étais content étant donné que je n’avais pas beaucoup joué ce printemps. Si mon fer droit avait fonctionné, j’aurais connu un meilleur sort. »

Vaincre les obstacles

Contrairement à ses bonnes habitudes pour maintenir son niveau de jeu, Marc Hurtubise n’a pas joué au golf de l’hiver. Des problèmes de santé résultant de son accident de voiture et de son cancer sont à l’origine de cette absence. Le golfeur souffre occasionnellement de spasmes d’arthrose dans la région de la colonne vertébrale.

« Les bobos ressortent de temps à autre. J’avais le cou barré. J’étais incapable de bouger la tête. Frapper des balles aurait été impossible. Au mois de mars, les médecins m’ont injecté trois produits dans la colonne vertébrale. Ça m’a guéri », explique le golfeur.

Depuis le mois de mai, Marc Hurtubise peut jouer à son aise. Et il compte bien remporter des tournois.

« J’ai changé tout mon équipement. J’ai dû pris le temps de faire des ajustements. Ça fait juste une semaine que je suis à l’aise avec mes nouveaux bâtons. Ce qui est encourageant, c’est que je joue presque toutes mes rondes sous la normale. Je sens mes moyens revenir. Ce n’est qu’une question de temps », lance le vétéran.

À 52 ans, le pro est encore capable de frapper une balle. À la Classique Acura Hurtubise, il jouait en compagnie de Marc-André Bussières et Dave Lévesque dans le dernier groupe.

« Bussières et Lévesque frappent la balle à plus de 300 verges. Sur un trou, je l’ai envoyé 20 verges plus loin. Y’a en un qui s’est exclamé: T’es encore capable le vieux ! », rigole Hurtubise.

Tournois à venir

Du 16 au 19 juillet, Marc Hurtubise prendra part à l’Omnium du Québec qui aura lieu au club de golf La Faune. La semaine suivante, il sera au Tournoi des maîtres au Lac-Etchemin. Et dans la dernière semaine de juillet, il sera au tournoi de la Coupe Canada qu’il avait remporté en 2014 chez les seniors.

Du 11 au 14 août, il sera à Mississauga en Ontario, pour prendre part au Championnat canadien senior. Hurtubise y affrontera les anciens champions du PGA Tour américain.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de