Personnel de la santé : « Maintenant, on te veut! »

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Personnel de la santé : « Maintenant, on te veut! »
(Photo : Chloé-Anne Touma)

Des initiatives se mettent en branle afin de pallier le manque de personnel de main-d’œuvre et de soutien administratif en santé.

Du 24 au 26 mars, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre procède à un « recrutement massif » dont la campagne promotionnelle a pour slogan « On t’a cherché, on t’a trouvé. Maintenant, on te veut! ». Pour combler essentiellement des postes d’infirmières, de secrétaires médicales, de préposés à l’entretien ménager et de travailleurs sociaux, qui sont les plus en demande, le CISSS propose une prise de rendez-vous rapide en ligne afin de permettre à quiconque de remplir un formulaire et de choisir une plage horaire pour une entrevue. Étant moins traditionnel, et davantage axé sur l’accessibilité, ce processus se veut plus incitatif et vise à encourager plus de candidats à se manifester.

3000
C’est le nombre d’agents administratifs qui seront déployés d’ici mai 2022

Fraîchement formés

Cette semaine, le député de Chambly et ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé qu’une première cohorte d’étudiants avait terminé sa formation accélérée en soutien administratif pour soulager le réseau de la santé. « Cette formation s’est inspirée de ce que nous avons fait pour les préposés aux bénéficiaires en 2020 », a commenté le ministre. Les étudiants de la cohorte avaient entamé la formation à la mi-janvier, au Centre de formation professionnelle (CFP) L’Oasis de Chicoutimi, et seront déployés selon les besoins urgents dans le réseau de la santé.

Rappelons que l’initiative s’inscrit dans l’opération main-d’œuvre annoncée en novembre 2021 par le gouvernement. Le réseau de la santé et des services sociaux dispose ainsi de bourses incitatives pour la formation et le recrutement « d’agentes administratives et d’infirmières auxiliaires afin d’agir pour contrer la pénurie de main-d’œuvre et de dégager les professionnels en soins de tâches administratives ». L’objectif est de recruter, pour l’ensemble du Québec, 3 000 agents administratifs pour mai 2022 et 2000 infirmières auxiliaires pour 2023.

Les trois Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie offrent, dans cette optique, des bourses pour les deux programmes de formation sur mesure : le programme de formation pour les agents administratifs et le programme de formation pour les infirmières auxiliaires.

Lors d’un point de presse auquel était convié le Journal de Chambly à l’Hôpital du Haut-Richelieu, Louis Lemieux, député de Saint-Jean et caquiste, a rappelé qu’il fallait faire de la pénurie de main-d’œuvre, notamment en santé, une priorité. « Le défi de la rareté de main-d’œuvre, qui est une réalité chez nous et partout ailleurs, et qui prendra beaucoup d’importance (…) croyez-moi, on y travaille. Le secteur de la santé sera avec nous, aux premières loges, en première ligne, le 29 avril prochain, pour le grand chantier de main-d’œuvre Haut-Richelieu (…) pour profiter plutôt que de subir la rareté de main-d’œuvre », a-t-il souligné.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires