Limitation de vitesse à Marieville en septembre

Limitation de vitesse à Marieville en septembre
(Photo : archives)

Réduction des limites de vitesse sur le territoire urbain de Marieville à compter de septembre.

Suivant la recommandation de la Commission de sécurité publique et de circulation, le conseil municipal a procédé à la refonte des limites de vitesse sur le territoire urbanisé de la ville, sur la base des nombreux signalements de citoyens ainsi que d’une analyse effectuée au cours de la dernière année.

En effet, Marieville a vécu une forte croissance de population dans les deux dernières décennies, et parmi les enjeux que la situation a engendrés, la vitesse des automobilistes, la sécurité des piétons et des cyclistes ainsi que le partage de la route entre les différents usagers ont été significativement soulevés. Il est donc devenu nécessaire de revoir les limites de vitesse sur le territoire municipal urbain, là où la Ville a juridiction, et d’établir une procédure afin d’en gérer l’application.

C’est ainsi que le conseil municipal a adopté, à la séance du 7 juin dernier, une nouvelle Politique de gestion de la circulation, qui prévoit notamment des mesures de vérification et de modération de la vitesse telles que l’installation de radars mobiles, de balises routières et de bacs à fleurs au centre des rues, le marquage au sol et l’ajout de panneaux de signalisation. Ces mesures visent toutes le ralentissement de la circulation automobile dans les secteurs problématiques.

Réduction des limites de vitesse
Au centre de sa stratégie de ralentissement de la circulation, la Ville a choisi de réduire les limites de vitesse dans plusieurs secteurs de son périmètre urbain, en tenant compte de divers facteurs, dont la configuration des rues, la présence de trottoirs et la proximité d’écoles ou de parcs. L’ensemble du territoire urbain a été évalué avec les mêmes critères, entre autres avec l’aide du guide Gestion de la vitesse sur le réseau routier municipal en milieu urbain du ministère des Transports du Québec et dans le respect du Code de la sécurité routière.

Plusieurs rues seront concernées par une diminution de la limite de vitesse, selon leurs caractéristiques. Ainsi, quelques rues en périphérie des zones scolaires et de terrains de jeux qui ne l’étaient pas déjà passeront à 30 km/h, tandis que certaines rues où l’activité résidentielle ou commerciale est dense passeront à 40 km/h. Les artères principales demeureront à 50 km/h.

Les nouvelles limites de vitesse entreront en vigueur à la fin du mois d’août et l’installation de la nouvelle signalisation se fera de façon graduelle du 31 août au 6 septembre.

Partager cet article