L’Express du Richelieu à la conquête de la Saskatchewan

L’Express du Richelieu à la conquête de la Saskatchewan

HOCKEY. Après une saison régulière «à la hauteur du talent de ses joueuses» selon l’entraîneur Michel Dubé, L’Express de Richelieu a fini 1e dans sa division. L’équipe, qui compte dans ses rangs la native de Carignan Laurie-Anne Ethier, s’est envolée pour

«Les joueuses de cette équipe ont un côté artistique qui les distingue. Elles ont un rituel d’avant-match qui inclue, entre autres choses, danse, chorégraphie ainsi que des chansons uniques», confie l’entraîneur de l’équipe féminine Midget AA basée à Saint-Hubert, Michel Dubé.

À 15 ans, la hockeyeuse Laurie-Anne Ethier, de Carignan, raconte que l’équipe, très soudée, ne manquerait son rituel pour rien au monde. «On a toutes beaucoup d’énergie, et on aime avoir du fun, ça nous libère et après on est prête pour le match.»

Si leurs rituels n’expliquent pas tout, ils contribuent certainement au succès de l’Express cette saison. Après une première place dans leur catégorie au classement général de la Ligue de hockey féminin de développement du Québec, l’Express était l’une des équipes favorites pour remporter les séries éliminatoires. 

«Celles-ci ont une importance capitale cette année explique l’entraîneur, puisque l’équipe championne représente le Québec lors de la Coupe Esso.» Cet évènement, organisé par Hockey Canada, se tient actuellement à Weyburn, en Saskatchewan, jusqu’au 23 avril.

De brillantes séries éliminatoires

Après avoir terminé au premier rang de sa division au premier et au deuxième tour de la ronde préliminaire des séries provinciales du midget AA du Québec, l’Express a remporté sa demi-finale et la finale sans quasiment jamais être inquiété.

Pour Laurie-Anne Ethier, l’équipe s’est fixé ses objectifs au fur et à mesure. «On voulait gagner les séries, maintenant on vise la Coupe Esso», affirme-t-elle.

Une ambition réaliste selon l’entraineur Michel Dubé. «La philosophie de l’équipe est avant tout d’avoir du plaisir, et ensuite de bien performer lorsque le match débute. C’est la clé du succès pour ce groupe de joueuses. Elles sont prêtes à suivre la même recette afin de connaître le succès en Saskatchewan», conclut-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de