L’ex-directeur technique du club de soccer visé par des accusations

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
L’ex-directeur technique du club de soccer visé par des accusations

Celui qui a agit comme directeur technique du Club de soccer l’Arsenal de Chambly pendant près de dix ans a été accusé récemment pour des délits à caractère sexuel impliquant une mineure.

Gustavo Echevarria aurait envoyé du matériel sexuellement implicite à une mineure et l’aurait leurrer.

Benoit Girard, responsable des communications pour le Club, mentionne que l’Arsenal a pris connaissance des accusations par la victime et ensuite par la police. « On nous a dit qu’il ne pouvait se trouver en présence de mineurs », fait-il savoir. Lorsque le Club a voulu le congédier, le directeur technique a remis sa démission.

M. Echevarria a été a l’emploi du club de soccer de décembre 2012 au 27 septembre 2020. Son arrestation s’est produite le 25 septembre. Il doit comparaître le 10 décembre au palais de justice de Montréal.

Un choc

Pour les membres du Club, la nouvelle a été un choc. « On a tous été très surpris. Notre association vérifie les antécédents judiciaires chaque année. C’est un travail assez rigoureux », soutient-il. M.Girard ajoute qu’il y a 400 vérifications du genre qui sont faites annuellement pour tout le personnel, peu importe l’âge. Il précise que les dirigeants « sont là pour les enfants en premier lieu »

Comme directeur technique, M. Echevarria s’occupait de tout ce qui entoure la gestion des joueurs. Il offrait également des formations. « Il a été a l’emploi près de dix ans. S’il n’avait pas été apprécié, on n’aurait pas renouvelé son contrat », souligne M. Girard.

« Il a été a l’emploi près de dix ans. S’il n’avait pas été apprécié, on n’aurait pas renouvelé son contrat. » – Benoit Girard

Actif au soccer

Gustavo Echevarria était très actif dans le monde du soccer. Celui qui a notamment joué pour l’Impact deux saisons, en 1994 et 1995, a fondé son académie de soccer, « dans le but de partager ses connaissances et sa propre méthodologie ».

Sur le site, on mentionne qu’il est natif de l’Uruguay et qu’il a joué professionnellement dans différents pays. Il a même été intronisé au temple du soccer québecois.

Soutien

L’information n’avait pas été divulguée aux joueurs et parents du club l’Arsenal. « On attendait que la cause soit entendue et qu’un verdict soit prononcé », indique M. Girard.  Un communiqué a finalement été envoyée le 22 novembre.

Les personnes qui auraient besoins d’aide sont référées à l’organisme Sport’Aide, mieux habileté pour offrir le service.

Parallèlement le gouvernement vient tout juste de présenter sa Politique de gestion des cas d’abus et de harcèlement. M. Girard a précisé ne pas avoir reçu de documents officiels pour le moment.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires