Les Villeneuve à la Journée des petits entrepreneurs

Les Villeneuve à la Journée des petits entrepreneurs

Les jumelles Ellie et Eva Villeneuve ont fait découvrir les produits de la ruche familiale à leur clientèle.

Crédit photo : courtoisie

Le 16 juin, des milliers d’enfants de 5 à 12 ans ont lancé une petite entreprise d’un jour devant leur résidence ou lors d’un rassemblement pour vivre une première expérience d’entrepreneuriat. Ellie et Eva Villeneuve, sœurs jumelles de Richelieu, ont eu l’idée de se lancer en affaire avec les produits de la ruche qui habite le jardin familial.

Les deux jeunes entrepreneures sont âgées de 11 ans. Elles partagent le rêve d’enfance de leur père; l’acquisition d’une ruche pour observer les abeilles. Le rêve est devenu réalité depuis la fin juillet 2017. L’arrivée de la ruche contribue au plaisir de récolter, puis de cuisiner et finalement de consommer les aliments de leurs propres récoltes.

La passion des abeilles s’est rapidement transmise aux filles. Plus les parents en apprenaient sur les abeilles, plus Ellie et Eva avaient des idées pour exploiter les produits de la ruche. Rendues à cette phase de l’expérience, elles se sont mises à faire du remue-méninges pour trouver un nom de compagnie et un slogan : Mesdemoiselles bees, les abeilles vous soutient!!

Elles ont ensuite dressé un plan marketing en définissant le rôle de chacune par rapport aux tâches à accomplir pour arriver à l’étape fondamentale : la mise en marché des produits à offrir.

« Voyant leur intérêt et leur complicité dans ce projet amusant, je leur ai proposé de le faire véritablement ! Elles ont immédiatement été emballées à l’idée de concrétiser cette idée », souligne la mère des jeunes filles, Geneviève Gaudet.

Passer de l’idée à l’action

Observer les abeilles c’est une chose, mais produire du miel c’est un peu plus complexe, cela n’a pas été une mince tâche. Avec l’aide de leurs parents, elles y sont arrivées et après 10 mois, elles sont passées de l’élevage à la récolte, de la mise en pot à l’organisation d’un point de vente.

« Je trouve cela incroyable de voir tous les efforts qu’elles ont déployés durant ce projet d’apiculture maison. Elles ont pris cela très sérieusement. La motivation, la direction, le travail d’équipe, la créativité et la fierté du travail accompli leur ont permis de faire grandir leur confiance », mentionne Mme Gaudet.

« Voyant leur intérêt et leur complicité dans ce projet amusant, je leur ai proposé de le faire véritablement ! Elles ont immédiatement été emballées à l’idée de concrétiser cette idée »  – Geneviève Gaudet.

La grande journée

Après quelques recherches sur le web, les parents et les filles ont trouvé La grande journée des petits entrepreneurs, pour les guider à bien se préparer.

Le matin venu, un chapiteau avec des tables les attendait au 211, chemin Marieville à Richelieu chez leurs grands-parents. Elles avaient hâte de commencer, les deux jeunes entrepreneures ont donc procédé à une préouverture afin de pouvoir servir leurs premiers clients qui s’étaient déplacés plus tôt pour s’assurer de pouvoir acheter du miel local.

Des membres de la famille, amis, et passants se sont succédé toute la journée, afin de se procurer le miel artisanal et les autres produits de la ruche. Après quelques dégustations, les clients demandaient déjà aux jeunes filles à quel moment ils pourraient revenir en acheter à leur kiosque.

Il y avait donc des dégustations pour faire connaître la qualité de leurs produits, mais aussi quelques accessoires de la ruche mis à la disposition des clients pour un contact plus direct avec l’apiculture. Une petite ruche de démonstration, un enfumoir, un habit de protection et des gants ont été mis à la disposition des clients pour les séduire et les éduquer du même coup, avec les explications des procédures.

Le plaisir que les jeunes entrepreneurs ont ressenti durant cette journée était palpable. Elles ont réussi à transmettre leur passion et à sensibiliser les clients sur l’importance des abeilles.

Nos jeunes entrepreneurs ont aussi surpassé les objectifs de vente. Elles ont pratiquement tout vendu à quelques items près. Tous les sous amassés iront directement dans leurs futures études.

« L’expérience de petits entrepreneurs d’un jour est évidemment à refaire l’an prochain. La journée n’était pas terminée que les jeunes entrepreneures envisageaient déjà les améliorations pour la prochaine fois. Du plaisir et de la passion donnent assurément du succès ! », indique Mme Gaudet.

Les filles remercient tous les membres de la famille pour leur soutien dans cette aventure.

Il s’agissait de la 5e Journée des petits entrepreneurs à travers la province.