Les prochaines étapes

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Les prochaines étapes
Le réaménagement du parc des Rapides s’amorcera cette automne. (Photo : archives)

La Ville de Chambly a annoncé les prochaines étapes liées à la concrétisation du réaménagement du parc des Rapides, et ce, à la lumière des résultats du sondage mené à ce sujet en août dernier.

Le Service des loisirs de la Ville de Chambly, ainsi que les architectes du Groupe BC2, qui ont élaboré le projet, ont effectué une présentation aux résidants du secteur le 16 juin.

Selon des résidants, le projet ne convenait pas à l’essence de ce parc, qui se veut un site naturel. « Actuellement, notre parc, c’est bien plus qu’un simple espace vert. Il est le reflet de ses utilisateurs et de ses citoyens riverains. Il est un lieu de rassemblement paisible qui permet l’épanouissement d’une vision collective », avaient-ils écrit dans une lettre envoyée au journal. Une pétition avait circulé et plusieurs centaines de signataires y avaient déposé leur griffe en défaveur du projet.

Jean-François Auclair, alors DG par intérim à l’époque, avait soutenu avoir été surpris de cette opposition. « Il y a deux semaines, j’étais persuadé que le projet générerait du bonheur et serait rassembleur », avait-il mentionné.

600 000 $ – C’est le coût des travaux qui seront effectués au parc des Rapides.

À l’aide d’un sondage en ligne, la Ville de Chambly avait donc décidé de consulter sa population au sujet de son projet de réaménager ledit parc. Plus de 1 000 citoyens avaient répondu au sondage. Avait découlé de cette chaîne d’actions une analyse de l’ensemble des parcs, des installations, des quartiers afin de voir où se situaient les besoins.

Un rapport avait été remis aux membres de la Table consultative municipale sport et plein air ainsi qu’aux élus du conseil municipal. Après avoir pris connaissance du rapport et évalué le tout, ces derniers avaient émis des orientations qui ont déterminé la suite des choses.

Dans le sondage, les citoyens avaient été invités à se positionner sur chacun des éléments du projet individuellement en signifiant leur degré d’appréciation. Ils avaient aussi eu la possibilité de commenter chacun des éléments. La Ville demandait également à chaque répondant à quelle fréquence il visite ce parc.

« Le but était de répondre aux besoins des citoyens. Quand le Service des loisirs a présenté le projet initialement, beaucoup de gens se sont mobilisés pour rejeter certaines parties du projet. On ne s’y attendait pas, mais on a décidé d’y aller d’une consultation. On a donc sondé les gens plus en profondeur, le but n’ayant jamais été d’enfoncer le projet dans la gorge des résidants », rappelle Carl Talbot, conseiller du premier district et président de la Table consultative.

Travaux à l’automne 2021

Ainsi, à la suite des nombreuses considérations et de plusieurs commentaires évoqués par les citoyens souhaitant que le parc préserve son aspect naturel, des travaux de l’ordre de 600 000 $ seront effectués à l’automne 2021, pour une durée d’environ dix semaines. Ceux-ci viseront à rafraîchir les installations actuelles, et ce, dans le respect des demandes et des attentes formulées par les résidants.

Les interventions qui seront réalisées consistent à : refaire les sentiers permettant l’accès au parc et retirer celui en asphalte; procéder à l’ajout de mobilier urbain tel que tables de pique-nique, bancs et poubelles; installer un bloc sanitaire (toilette) sobre et en retrait; compléter l’aménagement paysager. Les aires de repos et de tranquillité seront préservées, de même que les aires de jeux libres, en plus d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduire.

Au cours des prochaines semaines, la Ville de Chambly procédera à la révision du concept d’aménagement selon les interventions ciblées. Elle procédera ensuite à l’élaboration des plans et devis afin de pouvoir lancer un appel d’offres pour la réalisation du projet. À la suite de l’octroi du contrat, la réalisation des travaux pourra être amorcée. Les travaux seront chapeautés par le Service loisirs et culture, en collaboration avec le Service du génie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Karine
Karine
9 jours

« Avait découlé de cette chaîne d’actions une analyse de l’ensemble des parcs, des installations, des quartiers afin de voir où se situaient les besoins » : cette analyse n’a pas encore eu lieu. L’appel d’offre est paru il y a deux semaines. La ville a expliqué sur FB ne pas avoir besoin d’attendre cette analyse globale pour aller de l’avant au Parc des rapides.