Les priorités soulevées par les aînés de la région

Par patrickberger
Les priorités soulevées par les aînés de la région
(Photo : courtoisie)

Les aînés de la Montérégie lancent un défi aux candidats de l’élection du 1er octobre.
Soucieuse de bien représenter les intérêts des personnes aînées de la Montérégie, la T R C A M (Table régionale de concertation des aînés de la Montérégie), en collaboration avec les structures et organismes de tout son réseau, a synthétisé les priorités soulevées par les aînés de la région et préparées des questions phares pouvant servir à ses partenaires pour confronter les candidats à l’élection du 1er octobre 2018.
« Les personnes aînées constituent une richesse de notre société. Plus de 80% d’entre elles vivent dans leur domicile, payent leurs taxes et leurs impôts. Les personnes ainées sont souvent encore actives sur le marché du travail et réalisent une grande part du bénévolat »précise Robert Poulin, président de la T R C A M.

Invitation aux partenaires

L’organisme invite ses partenaires à puiser leurs questions dans ce répertoire qui fait un large consensus Montérégien.
« Les défis reliés au vieillissement de la population devraient interpeler tout candidat à l’élection. Il faut des solutions concrètes à des problèmes concrets. L’exercice démocratique que nous vivons présentement est l’occasion rêvée de mieux faire entendre la voix des ainés », précise M. Poulin.
« Les personnes aînées constituent une richesse de notre société. Plus de 80% d’entre elles vivent dans leur domicile, payent leurs taxes et leurs impôts. Les personnes ainées sont souvent encore actives sur le marché du travail et réalisent une grande part du bénévolat » – Robert Poulin
La T R C A M constitue la passerelle entre, d’une part, les groupes montérégiens de personnes aînées et les organismes qui les soutiennent et d’autre part, le gouvernement du Québec. Sa mission est de concerter, d’animer et soutenir ainsi que d’informer ses quelque 500 regroupements de partenaires et faire cheminer les consensus régionaux.
« Le dynamisme de nos partenaires est remarquable. Chacun se préoccupe du mieux-être des personnes aînées. En favorisant les consensus, la T R C A M se veut à l’épicentre des idées nouvelles qui permettront une meilleure cohésion dans les solutions mises de l’avant par le gouvernement pour soutenir les personnes aînées » a conclu M. Poulin.
Source : info@trcam.ca Monique Messiers, coordonnatrice (450-447-5885) Pour information : Robert Poulin, président (450-447-5885)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires