Les Mille Merveilles de Marie-Josée Lépine

Les Mille Merveilles de Marie-Josée Lépine

Mille Merveilles connait un succès retentissant dans le monde éducatif depuis six ans.

ENSEIGNEMENT. À Marieville, Marie-Josée Lépine vient en aide aux enseignants en offrant depuis 2010 une multitude d’idées pédagogiques par le biais de son site internet Mille Merveilles. Ces six années de travail ont été récompensées ce printemps par une

«Les enseignants ont tellement de choses à faire, sans avoir beaucoup de temps de préparation, alors mon site leur vient en aide. C’est important d’offrir le plus d’outils possibles et de soutenir cette communauté», explique Marie-Josée Lépine.

Elle-même éducatrice spécialisée et diplômée en adaptation scolaire au primaire, elle a toujours été préoccupée par les besoins des enfants et des enseignants.

«Je viens d’une famille d’artistes. J’adore moi-même créer du matériel éducatif, et mes amis m’ont poussée à lancer le site», raconte-t-elle pour expliquer ses débuts.

Comment ça marche? Enseignants, mais aussi commissions scolaires et parents éduquant leurs enfants à domicile disposent avec leur abonnement d’une panoplie d’outils pour prévenir, intervenir, comprendre et mieux les aiguiller dans leur travail.

Pour la créatrice de Mille Merveilles, l’objectif est de développer le goût d’apprendre des enfants du préscolaire et du primaire à travers des exercices motivants, variés et de qualité qui facilitent leur succès scolaire.

Un bouche-à-oreille impressionnant

Avec plus de 33 300 abonnés sur sa page Facebook, Mille Merveilles est devenu l’un des principaux sites de partage de matériaux éducatifs au Québec. Le succès s’est rapidement fait sentir.

«Mille Merveilles marche beaucoup par le bouche-à-oreille, et j’ai de nombreux enseignants qui me supportent», mentionne humblement sa créatrice.

Pour cette dernière, le succès du site tient principalement à la qualité du matériel fourni ainsi que de la vingtaine de collaboratrices qui «passent beaucoup de temps sur le site et qui créent du beau matériel».

Dépasser les frontières du Québec

Si le site connait une réussite retentissante au Québec, il dépasse aujourd’hui les frontières de la province. «J’ai des écoles abonnées à San Francisco, Vancouver, Régina, dans les provinces de la Saskatchewan et de l’Alberta, et même des membres en Europe», affirme la Marievilloise.

Sa place de finaliste aux Mérites du français au travail et dans le commerce de l’Office québécois de la langue française représente donc pour Marie-Josée Lépine une belle reconnaissance de son travail et de son amour pour la langue française.

«C’est sûr que si j’avais un site éducatif plein d’erreurs et de coquilles, il n’y aurait pas d’enseignants qui utiliseraient ce matériel, ni d’écoles qui s’abonneraient», conclut-elle.