Bertrand Gauthier : les lumières des grands espaces

Photo de Saïd Mahrady
Par Saïd Mahrady
Bertrand Gauthier : les lumières des grands espaces

Le Chamblyen Bertrand Gauthier sera parmi les 72 artistes qui vont participer à l’Exposition concours automnal de l’Association des artistes peintres affiliés de la Rive-Sud (AAPARS) qui aura lieu à Saint-Bruno-de-Montarville.
L’artiste va exposer huit tableaux. « J’affectionne les grands espaces avec le bel éclairage, illustre l’artiste peintre. C’est une invitation à la contemplation de la nature de façon respectueuse. »
Bertrand Gauthier agit comme représentant pour une entreprise de transport. Un bon prétexte pour arrêter son regard le long d’une route de tous ces espaces qu’il parcourt, dira-t-il, et qui sont témoins de plusieurs belles régions au Québec et des Maritimes : « j’ai plusieurs toiles qui représentent Charlevoix et la Gaspésie, deux régions que j’aime beaucoup. »

« Je sais exactement ce que va donner mon tableau. Je me rappelle de la sensation que j’ai eue lorsque j’ai vu la scène et c’est ça que j’essaie de retrouver en travaillant mon tableau. » -Bertrand Gauthier

À l’aide de photos ou sur place, le temps d’esquisser un croquis, l’artiste mentionne qu’il se sert aussi de sa mémoire pour peindre et « surtout de l’émotion qu’on ressent devant la scène ».
Ce sentiment qui porte à la contemplation, « réchauffe un peu notre âme, car il y a tellement de choses difficiles dans la vie. » Un art figuratif où le sujet demeure les espaces de la nature sans aucun personnage. « Ce que je recherche à peindre, c’est la beauté du paysage et la sérénité des lieux. »

À la découverte de lieux particuliers

Bertrand Gauthier embrasse la peinture depuis 20 ans après avoir touché à la photographie durant 15 ans. « Je désirais aller plus loin dans l’exploration puis c’est la peinture qui m’a intéressé. »
En 1998, il commence son apprentissage avec des cours de peinture à l’huile dispensés par l’artiste Yvette Beaupré. Marcel Mussely, de l’Atelier d’art La Signature, prendra le relais en 2004 pour peaufiner sa technique de peinture à l’huile. En 2010, il poursuit son exploration de cette technique avec Michel Duguay.
« C’était assez difficile au début, retient l’artiste. C’est très technique : faire ses propres teintes et couleurs; ça pourrait être un défi quand même assez important. »
Bertrand Gauthier a participé à plus d’une vingtaine d’expositions jusqu’à présent. En 2007, il décroche le Prix Coup de cœur du public – Artistes sur le champ, à Chambly.
« Je sais exactement ce que va donner mon tableau. Je me rappelle de la sensation que j’ai eue lorsque j’ai vu la scène et c’est ça que j’essaie de retrouver en travaillant mon tableau. »
Une recherche en continu qui va lui permettre dès l’an prochain de jouir de plus de temps pour peindre et pour poursuivre « sa quête vers la découverte de lieux particuliers ».
L’exposition de l’AAPARS aura lieu les 20 et 21 octobre, de 10 h à 17 h, au Centre Marcel-Dulude, 530 boul. Clairevue Ouest, à Saint-Bruno-de-Montarville.
 
 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires