Les jeunes voteront lors de simulations

Les jeunes voteront lors de simulations
(Photo : archives)

Lors de simulations électorales, les jeunes voteront aussi pour les vrais candidats à la mairie.

À l’occasion des élections municipales de 2021, partout au Québec, plusieurs écoles et organismes jeunesse organiseront une simulation électorale qui permettra aux jeunes de voter pour les personnes candidates à la mairie de leur municipalité. Élections Québec leur offre gratuitement tout le matériel électoral (urnes, isoloirs, bulletins de vote) dans le cadre de son programme Électeurs en herbe. L’institution propose également diverses activités pédagogiques pour préparer les jeunes à voter ainsi que pour développer leurs connaissances sur la démocratie locale et leur sens de l’engagement.

Du 25 octobre au 5 novembre

Destinées aux élèves de la 5e année du primaire à la 5e année du secondaire, les simulations électorales se dérouleront du 25 octobre au 5 novembre. Est-ce que les jeunes voteront comme leurs parents? Il faudra attendre au 8 novembre pour le savoir, puisque les résultats demeureront secrets jusqu’au lendemain du scrutin. Ils seront diffusés sur le site Web d’Élections Québec.

À l’occasion des élections municipales de 2021, 380 écoles et près de 80 organismes jeunesse sont inscrits auprès d’Élections Québec pour organiser une simulation électorale. S’ils tiennent tous une simulation d’ici le 5 novembre prochain, plus de 54 000 jeunes expérimenteront le vote, ce qui stimulera leur intérêt pour la démocratie.

54 000
C’est le nombre de jeunes qui pourront voter dans le cadre de la simulation

« Le milieu de l’éducation, les parents et les institutions comme Élections Québec ont tous un rôle à jouer pour intéresser nos jeunes à la démocratie. Je salue l’engagement du personnel enseignant et des organismes jeunesse qui ont choisi d’offrir une véritable expérience électorale à nos jeunes à l’occasion des élections municipales de 2021. Ce genre d’initiative est important, mais j’ai la conviction que l’éducation à la citoyenneté démocratique doit être intégrée dans le parcours scolaire des élèves du primaire et du secondaire. Ainsi, les futures générations d’électeurs auront l’occasion de développer des compétences qui leur permettront d’exercer une citoyenneté active et responsable, notamment lorsqu’ils se rendront aux urnes », a déclaré le directeur général des élections, Pierre Reid. (CAT)

Question aux lecteurs:

Votre enfant s’intéresse-t-il aux élections?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires