Les interventions policières du couvre-feu

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Les interventions policières du couvre-feu
La Régie intermunicipale de police Richelieu - Saint-Laurent a effectué 255 interpellations depuis l'instauration du couvre-feu. (Photo : archives)

COVID-19

La Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent a effectué 255 interpellations au cours de la première fin de semaine du couvre-feu imposé par Québec.

La Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent n’a cependant émis aucun constat d’infraction ni avertissement. « S’il n’y a eu aucun constat d’infraction, c’est que chaque personne interpellée avait en sa possession une exemption au décret, explique le sergent Jean-Luc Tremblay. Il y a plusieurs travailleurs de la santé et d’entreprises de première nécessité sur notre territoire. »

Ces chiffres sont comptabilisés sur le territoire global de la Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent. Un territoire de 17 municipalités, dont Chambly, Carignan, Richelieu et Saint-Mathias-sur-Richelieu.

Les détails par municipalité à propos de l’application de la Loi sur la santé publique ne sont pas comptabilisés. D’ailleurs, la mise à jour des données est effectuée sur une base hebdomadaire le lundi pour la semaine précédente (du lundi au dimanche). « Je ne pourrai vous fournir l’information demandée sur une base quotidienne », nous répond le sergent Jean-Luc Tremblay.

D’où l’absence de chiffres pour le couvre-feu dans la nuit de lundi à mardi. « [Par contre], nous n’avons aucun événement spécial à signaler », ajoute le policier.

Rappelons que les gens à l’extérieur sans raison valable pendant le couvre-feu de 20 h à 5 h peuvent recevoir des amendes entre 1000 et 6000 $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires