Les États-Unis boudés, la région plus attrayante?

Par Annabelle Baillargeon
Les États-Unis boudés, la région plus attrayante?

VOYAGE. Si l’instabilité de l’économie et la faible valeur du dollar canadien semblent dissuader certaines familles de s’aventurer aux États-Unis, la Montérégie pourrait quant à elle de tirer son épingle du jeu en attirant plus de vacanciers cette année.

La famille de Nancy Pepin de Chambly avait l’habitude de séjourner aux États-Unis pendant l’été, mais la valeur du dollar canadien a changé leur routine. « Avec le taux de change que l’on connaît, on préfère ne pas y aller. On peut trouver de très beaux endroits au Québec », assure-t-elle.

La famille s’est donc tournée vers d’autres activités, en suivant entre autres un cours d’archéologie avec un archéologue professionnel sur l’un des sites de la Sépaq, où elle a fabriqué des outils amérindiens lors de cet atelier.

Tourisme Montérégie estime que le taux de change joue en sa faveur, puisqu’un grand nombre de personnes ont consulté les guichets d’information touristique et s’informent à propos des activités gratuites offertes. L’organisme prévoit d’ailleurs une hausse de visiteurs pour cette saison.

La température peut aussi influencer le nombre de vacanciers qui arrivent par bateau dans le secteur.

Partir à l’aventure à coût abordable

Les contraintes financières n’arrêtent pas pour autant Jean-Philippe Pelletier et sa copine, qui réaliseront leur rêve cet été. Les tourtereaux partiront trois semaines en Islande au mois d’août.

Conscient que ce voyage sera coûteux, le couple prévoit tout de même couper à certains endroits afin d’économiser. Les amoureux loueront un grand camion pour y dormir à l’arrière plutôt que de séjourner à l’hôtel.

« Plusieurs penseraient que nous sommes bien nantis financièrement, mais c’est faux. Nous sommes dans la classe moyenne. Je suis opérateur dans une usine à Marieville et ma copine est préposée aux bénéficiaires. Récession ou non, rien ne nous empêchera de prendre de belles vacances, tout ça sans rien mettre à crédit. Nous savons que ce seront des souvenirs que nous apporterons avec nous dans notre tombe », ajoute M. Pelletier, emballé par le projet.

Voyager avec sa famille est un projet qui compte également pour la peintre Mélissa Wilcox de Chambly. Celle-ci aimerait faire le tour du Canada avec ses trois enfants. Elle souhaitait commencer cette aventure l’année dernière, mais des rénovations ont forcé la famille à revoir ses plans.

« On prévoit à l’avance et on essaie que ça ne nous coûte pas trop cher. On est cinq, juste le restaurant, ça devient cher », ajoute-t-elle.

 

 Provenance des vacanciers dans la région

Année

visiteur

2013 (01 juin 2013 – 01 juin 2014)

*annuel

46 325 visiteurs

89,1 % Québec

3,3 % États-Unis

3,6 % Ontario

 

50,2 % Montérégie

18,9 % non spécifié dans le Québec

2014 (01 juin 2014 – 01 juin 2015)

*annuel

46 534 visiteurs

90,9 % Québec

3,2 % États-Unis

2,8  % Ontario

 

55,7 % Montérégie

15,5 % non spécifié dans le Québec

2015 (01 juin 2015 – 22 juillet 2015)

*mensuel

16 344 visiteurs

91,2 % Québec

2,9 % États-Unis

3,3 % Ontario

 

62,9 % Montérégie

10,3 % non spécifié dans le Québec

Source : Tourisme Montérégie

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires