Les élus de Carignan s’accordent une augmentation de salaire substantielle

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Les élus de Carignan s’accordent une augmentation de salaire substantielle
Les membres du conseil de la Ville de Carignan voient leur salaire doubler. (Photo : archives)

CARIGNAN. Le 5 juin, le conseil municipal a adopté le règlement relatif à la rémunération des membres du conseil. En ce sens, les élus s’octroient une hausse salariale de 100 %.

Faisant fi de l’allocation attribuée aux membres du conseil, le salaire de base du maire Patrick Marquès bondit de 24 000 $ à 48 000 $, alors que celui des conseillers passe de 8 000 $ à 16 000 $.
Selon l’outil sur la rémunération des élues et élus municipaux de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) servant à établir les échelles de rémunération de base, le salaire du maire d’une Ville comme Carignan devrait se situer entre 20 500 $ et 28 000 $.

« Le parti au pouvoir a utilisé l’outil de rémunération des élus à mauvais escient de façon à gonfler indûment la rémunération. »

– Stéphanie Lefebvre

L’outil de l’UMQ

S’appuyant sur des données précises, l’outil tient compte des facteurs suivants : la population desservie, la richesse foncière de la Municipalité, les services offerts à la population, la présence sur le territoire de partenaires locaux ou régionaux, la superficie du territoire et les aspects géographiques et climatiques.
« Nous avons utilisé l’outil de l’UMQ tout en effectuant un exercice différent », explique le maire Patrick Marquès. « En tenant compte de la croissance de Carignan, nous avons procédé à une analyse sérieuse en faisant une moyenne des rémunérations des municipalités comparables. Malgré cette hausse, nous demeurons sous la moyenne », justifie le maire, qui rappelle que le dernier ajustement salarial remonte à 2011.

Comparables

Simultanément, Marieville adoptait à son tour le règlement relatif à la hausse de ses élus. Légèrement plus populeuse que Carignan, la Ville de Marieville voit le montant de base pour la mairesse passer de 30 110 $ à 36 180 $, soit une augmentation de 18 %. Celui des conseillers passe de 8 037 $ à 11 877 $, soit une augmentation de 44 %.
Pour la Ville de Chambly, municipalité trois fois plus populeuse que Carignan, le salaire de base accordé au poste de maire est actuellement de 70 393 $. Celui des conseillers est de 23 465 $.

Rémunération gonflée

Conseillère de l’opposition, Stéphanie Lefebvre déplore que « Malheureusement, le parti au pouvoir a utilisé l’outil de rémunération des élus à mauvais escient de façon à gonfler indûment la rémunération qui lui est due, en plus d’utiliser à titre de référence des rémunérations de villes qui ne sont pas comparables à Carignan ». N’endossant pas l’adoption du règlement, la conseillère du secteur Carignan-Salières dénonce ce qu’elle considère comme une stratégie d’amplification et poursuit : « Carignan offre des services de base. Nous n’avons ni piscine, ni aréna, ni bibliothèque. On doit aller chercher nos services ailleurs, en partenariats ».

Maire à temps plein

Expliquant également la hausse salariale par l’essor de la Ville, M. Marquès parle de l’engagement que requiert son poste. « Il y a de plus en plus de responsabilités engendrant des compétences accrues. Je suis à l’Hôtel de Ville tous les jours, environ trente heures par semaine. Je rencontre les citoyens, la direction générale, je suis maire sept jours sur sept. Je ne peux pas me considérer maire à temps partiel. »

En contrepartie, Stéphanie Lefebvre réplique que « Carignan n’est pas une Ville qui nécessite un maire à temps plein. Le directeur général de la Ville est engagé et exerce ses responsabilités avec professionnalisme, alors la présence quotidienne du maire n’est pas essentielle à la bonne marche des activités ».

Citoyens en désaccord
Après avoir consulté les citoyens du district 3 au sujet de cette augmentation de rémunération, Mme Lefebvre résume ainsi leur position. « Si on désire des gens impliqués et intéressés à bien nous représenter, il faut qu’ils aient un salaire décent pour le travail qu’ils font, mais il faut demeurer justes et équitables dans la hausse proposée. Je crois sincèrement que de 25 à 30 % d’augmentation serait plus équitable et plus juste pour les payeurs de taxes qui, eux, ne voient pas leurs salaires monter aussi rapidement. »

La prochaine séance du conseil de la Ville de Carignan aura lieu le 3 juillet, à 20 h, à la Salle du conseil.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
FBChantal Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Chantal
Guest
Chantal

C’est beau d’avoir 100% d’augmentation mes champions. Ça va être aussi une belle augmentation pour nous sauf dans le sens inverse. Sans compter qu’à Carignan, on a pas de bibliothèque, pas d’eau courante ni d’égouts (chemin Ste-Thérèse ) et on le demande depuis plusieurs plusieurs années. Les subventions vont pour les nouveaux domaines qui rapporteront plus de taxes. Merci à nos élus.

FB
Guest
FB

Wow, 26000$ c’est le salaire minimum🧐, en calculant 40h/semaine durant l’année à 12,50$/h. N’est-il pas vrai qu’il s’agit du salaire d’un employé chez McDo🍟🍔? On demande une certaine compétence aux élus. Bien d’accord avec les ajustements, car il faut être réaliste, qui veut (et qui a les compétences) pour occuper un poste de ce calibre🏛?
Bien d’accord qu’il faut qu’ils aient un salaire décent👍 pour le travail qu’ils font.