Les élèves de l’école secondaire Paul-Germain-Ostiguy embellissent leur environnement

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Les élèves de l’école secondaire Paul-Germain-Ostiguy embellissent leur environnement
Une trentaine d’élèves ont peint en 4 jours 96 tableaux avec l’aide de Mu Montréal pour embellir les colonnes de l’école secondaire Paul-Germain-Ostiguy, à Saint-Césaire. (Photo : courtoisie)

Une trentaine d’élèves ont participé à l’embellissement majeur des aires publiques de l’école secondaire Paul-Germain-Ostiguy, à Saint-Césaire.

Un projet de création collective de murales s’est réalisé dans les dernières semaines à l’école secondaire Paul-Germain-Ostiguy.
« L’idée est née au sein du Parlement étudiant. Les élèves souhaitaient avoir des aires publiques dynamisées et colorées », explique au journal Mireille Lussier, l’animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire (AVSEC) responsable du projet depuis deux ans.

L’an dernier, l’embellissement de l’école avait débuté dans une première phase. Cette année, sous les deux thèmes nature et monde imaginaire, les élèves ont peint les 24 colonnes de la cafétéria et des places publiques de l’école. « Une association avec le très renommé organisme Mu Montréal nous a permis d’offrir des ateliers d’art mural aux élèves, et ce, dans une perspective de création collective », explique Mme Lussier.

Plus de 96 tableaux
Les 4 faces des 24 colonnes ont toutes été peintes en 4 jours par les élèves bénévoles. Leur travail propose aujourd’hui autant d’œuvres différentes à observer.
« Les élèves, venant de tous les niveaux, étaient bénévoles à cette activité parascolaire. Ils sont venus faire les murales lors d’une journée pédagogique et de trois jours d’école que l’établissement leur a accordés. Tout le monde est très satisfait du résultat. »
L’expérience artistique des 30 élèves a été encadrée par trois artistes professionnels de l’organisme montréalais. « Le projet a également permis d’embellir notre milieu scolaire et de stimuler l’ouverture d’esprit et la réflexion des élèves sur la portée sociale de l’art public », de préciser Mme Lussier.

« Une association avec le très renommé organisme Mu Montréal nous a permis d’offrir des ateliers d’art mural aux élèves, et ce, dans une perspective de création collective. »
– Mireille Lussier

La culture à l’école
Le contact entre Mu Montréal et l’école secondaire a pu se faire par le biais du programme La culture à l’école. Le programme du ministère de l’Éducation et de l‘Enseignement supérieur a pour objectif de former des citoyens actifs sur le plan culturel en multipliant les expériences offertes aux élèves. Ces expériences sont rendues possibles grâce à la collaboration de ressources culturelles inscrites au Répertoire culture-éducation.
Une aide financière est associée au programme éducatif. Pour boucler le financement de l’activité, plusieurs partenaires se sont collés à l’initiative de Mme Lussier.

Vers une phase 3
Avec le succès de la démarche et l’enthousiasme des élèves et de l’école, Mme Lussier ne serait pas étonnée de voir une phase 3 au projet l’an prochain.
« Félicitations à tous les élèves et aux artistes impliqués dans la réalisation de ce beau projet créatif! » de conclure Mme Lussier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de