Les échos du conseil municipal de Carignan

Les échos du conseil municipal de Carignan
Les membres du conseil de Carignan. (Photo : archives)

La séance du conseil municipal de Carignan a eu lieu, toujours à huis clos, le 3 juin. Voici quelques faits saillants.

Taxes municipales

Afin de répondre à l’état d’urgence sanitaire créé par la crise de la COVID-19 (coronavirus) et pour donner un peu de répit aux personnes qui pourraient, en raison de ces circonstances exceptionnelles, ne pas être en mesure de payer leur compte de taxes le 3 juin, le conseil municipal a abaissé à 0 % le taux d’intérêt exigé pour les taxes impayées, autant pour les propriétés résidentielles que commerciales. Le taux de 0 % est applicable du 1er avril au 30 juin 2020.

Maison pour aînés

La Ville travaille avec le Ministère afin d’accueillir une maison des aînés dans le secteur Centre. Celle-ci devrait être prête à la fin de 2022. Les détails ont été mentionnés dans l’article Construction d’une maison des aînés et alternative.

Reconstruction du mur aux étangs aérés

La municipalité a demandé des soumissions pour la réalisation des travaux de reconstruction du mur effondré entre les étangs de la station d’épuration existante. Le Conseil a octroyé le mandat au plus bas soumissionnaire, soit Construction Sorel ltée, pour un montant de 1 353 748 $ taxes incluses. Les travaux devraient avoir lieu des mois d’août à novembre.

Pavage du chemin Bellerive

Carignan prévoit procéder à la réfection du chemin Bellerive sur une longueur de 1 000 mètres entre le 3217, chemin Bellerive en direction du champ de pratique de golf. Le Conseil a octroyé le mandat au plus bas soumissionnaire, soit Construction Techroc inc., pour un montant de 499 518 $ taxes incluses. Les travaux devraient être réalisés avant la rentrée scolaire.

Réaménagement du parc Henriette

Dans le cadre du budget participatif 2020, la Ville souhaite ajouter et mettre à jour des modules de jeux. Le Conseil a octroyé à la compagnie Atmosphäre Inc. un contrat pour la fourniture d’une poubelle double (recyclage et déchet), 3 bancs avec dossier, 2 tables de pique-nique et un support à vélo au montant de 15 099 $ plus taxes. Les travaux de réaménagement du parc sont prévus pour cet automne.

Loi 40

Le projet de Loi 40 obligera les municipalités à céder gratuitement un immeuble à un centre de service scolaire pour la construction ou l’agrandissement d’un établissement scolaire.

Le gouvernement du Québec a adopté ce projet sans consulter les Villes, pourtant reconnues à titre de gouvernements de proximité, sur ses intentions. La Ville de Carignan demande au gouvernement du Québec de surseoir à cette décision et de prévoir dans la PQI 2020-2029 et dans son prochain budget, à l’instar de ce qui se fait pour les autres infrastructures nécessaires aux missions de l’État, les sommes nécessaires pour l’acquisition des terrains requis pour la construction ou l’agrandissement d’établissements scolaires.

Culture du cannabis

Le Conseil a adopté le second projet de règlement no 483-9-U qui permet d’intégrer les nouvelles dispositions concernant la culture du cannabis au règlement de zonage no 483-U. Les nouvelles dispositions encadrent la culture, la transformation et l’usage du cannabis et ses produits. Elles prévoient que la culture ne doit pas se faire à l’intérieur de 500 mètres d’un bâtiment d’habitation et que l’usage doit être situé à plus de 120 mètres d’un chemin public.

Lutte contre l’agrile du frêne

Le Conseil a adopté la disposition concernant la collecte des branches de frênes.

Entre le 1er octobre et le 15 mars : les branches ne peuvent plus être apportées au garage municipal. Elles doivent être conservées sur place jusqu’à la prochaine collecte de la Ville (porte à porte).

Entre le 15 mars et le 1er octobre : les branches doivent être transformées sur place à l’aide d’un procédé conforme au présent règlement ou conservées jusqu’à la prochaine collecte de la Ville (porte à porte).

Aide financière

Une aide financière de 2 000 $ a été octroyée à l’organisme POSA Source des Monts. Une aide financière d’un montant de 1500 $ a également été octroyée à l’organisme Aux Sources du Bassin de Chambly pour pallier les contrecoups de la pandémie. (JCN)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de