Les députés péquistes de la Montérégie réunis à Chambly

Par adaeebeaulieu
Les députés péquistes de la Montérégie réunis à Chambly

Plusieurs enjeux reliés à des thèmes importants en Montérégie, dont la circulation, ont fait l’objet des discussions entre les députés péquistes de la région et des acteurs du milieu, le 20 juin, à Chambly.

Stéphane Bergeron, député de Verchères et président du caucus, Catherine Fournier, députée de Marie-Victorin et Diane Lamarre, députée de Taillon étaient présents. Sylvain Rochon, député de Richelieu; Alain Therrien, député de Sanguinet, et Dave Turcotte, député de Saint-Jean se sont aussi joints au groupe.

Dans le cadre de l’échange avec la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS), les députés ont fait part de leur appui dans le dossier de l’élargissement de l’autoroute 30. Un mémoire appuyé par une quarantaine de maires et de mairesses de la Couronne Sud étayant cette demande a été transmis au ministre des Transports. Le Conseil national du Parti québécois a adopté une résolution en ce sens en janvier dernier.

« Il faut que le gouvernement libéral se penche rapidement sur la question. L’élargissement de cette artère vitale augmentera la fluidité des transports, contribuant ainsi à l’essor économique de la région », a déclaré le porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Alain Therrien.

Le Parti québécois considère d’autant plus que l’élargissement est essentiel avec l’arrivée prochaine du Réseau électrique métropolitain (REM). Il demande d’ailleurs à ce que son tracé soit prolongé jusqu’à l’autoroute 35.

Covoiturage

Les députés ont aussi discuté de transports avec l’organisme Autonomik! qui travaille à rendre disponibles des véhicules en autopartage et en covoiturage à prix abordable dans la région.

« Cela devrait non seulement permettre de diminuer le nombre d’automobiles en circulation sur nos routes, mais aussi d’améliorer la mobilité des personnes à revenus plus modestes », a indiqué M. Therrien.

Autres intervenants

Le caucus a aussi inclus des échanges avec des représentants d’organismes sociocommunautaires de la circonscription, le Collectif de défense des droits de la Montérégie, la station de radio communautaire FM 103,3 et l’Association des radiodiffuseurs du Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de