Les 4 vérités sur Jean-François Mercier

Les 4 vérités sur Jean-François Mercier

Que devient l’humour québécois en 2015? Par ici nous entendons que les humoristes utilisent trop de jurons, par là qu’ils sont trop racistes ou trop sexistes. Est-ce nous qui devenons de plus en plus sensibles comme société à l’égard de certains propos? O

C’est dans cette controverse que s’est retrouvé l’auteur et humoriste Jean-François Mercier lorsqu’il a écrit l’une de ses nombreuses pensées du jour sur la place publique du 21e siècle; Facebook. Vous en avez probablement tous entendu parler; cette blague où il se moque des dames qui s’habillent très légèrement pour sortir dans les bars ou les clubs et qui se plaignent des regards des hommes. Certains ont mentionné que les dames pouvaient très bien s’habiller de façon sexy pour elles-mêmes, de sorte qu’elles se trouvent jolies et valorisent leurs estimes d’elles-mêmes.

Ce n’est donc pas toujours dans le seul objectif de se faire reluquer que les femmes peuvent se vêtir d’une jupe courte et d’un décoté. De la même façon qu’un homme peut vouloir aller courir à l’extérieur torse nu pour le simple fait qu’il a moins chaud en courant.

Par contre, je ne crois pas qu’il y ait matière à s’énerver face à la blague de Monsieur Mercier, au contraire. Je trouve que sa «pensée du jour» lève le voile sur une société qui a échangé la religion catholique pour la religion du culte de la beauté. C’est vrai. Je vous mets au défi; comptez toutes les publicités en lien avec la beauté que vous croiserez en une seule journée, vous en perdrez le compte…

Dès leurs plus jeunes âges, vos enfants ont été confrontés à des images de marque de commerce, des vedettes et à une société ou l’humain est en constante recherche de moyens pour atteindre la perfection qui malheureusement n’arrivera jamais à obtenir.

Oh, mais que faites-vous des Shakira, des Beyoncé et des Pussy Cat Dolls de ce monde? Sont-elles aussi des ferventes défenseures des droits de la femme? Elle tourne sans doute leurs vidéoclips presque nus parce qu’elles se trouvent plus belles et valorisent leurs estimes de soi accompagnées de douze danseurs qui sont à leur tour presque nus. Allons, n’avez-vous donc pas fait de pétitions? N’avez-vous donc pas fait de plaintes puisque ces artistes encourageaient la culture du viol? Étrange…

Quelle est votre première réaction lorsque vous constatez que vous ou votre enfant êtes en train d’écouter une émission ou un vidéoclip qui laisse place au racisme et au sexisme? Déposez-vous une plainte ou une pétition? Je ne crois pas, car si c’était le cas, il n’y aurait clairement pas eu de deuxième saison de l’émission «ces gars-là» à V. Probablement qu’il n’y aurait pas non plus de films sur l’histoire de Nelson Mandela…

Non, vous vous contentez simplement de changer de chaine lorsque cela ne vous plait pas. Dire que Jean-François Mercier encourage le racisme, le sexisme ou même la culture du viol, c’est non seulement ridicule, mais c’est aberrant. Honnêtement, vous calquez probablement l’image du personnage du «gros cave» sur l’homme qu’est réellement Jean-François Mercier.

L’humoriste «Sugar-Sammy» conçoit des spectacles en entier sur des blagues racistes et sexistes et que dire d’Yvon Deschamps qui riait constamment de sa femme dans ses spectacles. Le problème avec cette «pensée du jour» c’est qu’elle est fondamentalement vraie. Elle visait probablement une minorité de personnes qui agissent de la sorte et des gens ont trouvés la une raison de se plaindre de l’humour intelligent et vrai d’un artiste bien de chez nous.

Il faut apprendre à rire de soi dans la vie, car si on ne vaut pas une risée, on ne vaut pas grand-chose.

-Gabriel Gaudreault, Chambly

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires