Les 4 Chevaliers Easton épatent la galerie à Chambly

Les 4 Chevaliers Easton épatent la galerie à Chambly

Annie Dufresne est productrice des matchs, animatrice et DJ. Un peu plus de 500 spectateurs ont assisté au match au parc Robert-Lebel.

Crédit photo : Facebook

Les gens présents le samedi 14 juillet dernier au parc Robert-Lebel, à Chambly, ont eu droit à un spectacle des plus amusants en compagnie des 4 Chevaliers Easton. Ce groupe de joueurs de baseball humoristique a amusé la foule avec ses costumes et acrobaties.

Non seulement les spectateurs ont pu apprécier le spectacle et les animations farfelues, mais ils ont assisté à un match serré puisque l’équipe d’Hypotheca St-Jean / Chambly a offert une coriace opposition.

Les 4 Chevaliers ont été approchés par l’Agence immobilière hypothécaire Hypotheca pour présenter l’événement à Chambly. Le propriétaire de l’entreprise, Serge Morvan, avait affronté les 4 Chevaliers O’Keefe à l’époque, et l’idée de jouer de nouveau face à la mouture actuelle représentait un défi intéressant pour lui.

« M. Morvan m’a vraiment impressionné. Il a lancé la première manche et nous n’avons pas été en mesure d’inscrire un seul point durant cette manche. Cette équipe-là était composée de bons joueurs expérimentés. Plusieurs de leurs joueurs avaient probablement le double de notre âge, mais ça ne paraissait pas dans leur jeu », souligne Renaud Lefort, le jeune vétéran des Chevaliers.

M. Morvan et la défensive d’Hypotheca ont été exceptionnels durant tout le match, si bien que les 4 Chevaliers ont inscrit seulement trois points dans la partie. L’équipe talentueuse de bouffons excentriques l’a emporté 3-2.

« Dès l’âge de 7 ans, je pratiquais toutes sortes de trucs que mon père et sa troupe réalisaient. Un jour, j’ai frappé un circuit de dos en faisait un 180 degrés. Cet exploit a permis de me faire connaître aux quatre coins du globe grâce à internet » – Renaud Lefort

Innovations et classiques du passé

Les joueurs exécutent encore les classiques qui ont rendu célèbres les 4 Chevaliers O’Keefe. Ils avaient amorcé leurs activités en 1965. Le maestro Claude Potvin a fait vibrer les foules du Québec durant 38 ans de tournées avec sa bande. Les classiques comme découper une balle avec une tronçonneuse, frapper à l’envers, sortir un pamplemousse, étendre une tarte à la crème dans le visage de l’arbitre et le bâton qui fait un nuage de fumée après un contact avec la balle font partie de l’essence du spectacle que M. Potvin présentait. Pour Renaud Lefort et son équipe, il est important de garder les numéros qui ont modelé l’identité de l’équipe de bouffons.

Les membres des 4 Chevaliers ne présentent pas seulement des numéros du passé. Chaque année, des costumes et des numéros d’humour s’ajoutent au menu.

« On innove aussi pour donner le plus de fous rires possible aux différentes foules. Cette année, on a des masques de vieillards. Les jeunes comme les plus vieux adorent ce spectacle. C’est une idée de Génacol. On dit aux gens que les vieillards ont un regain d’énergie grâce à la prise de Génacol », mentionne M. Lefort.

De père en fils

Le père de Renaud Lefort, René Lefort, a fait partie des 4 Chevaliers O’Keefe pendant 27 ans avec le fondateur et membre de l’équipe, Claude Potvin. Renaud n’a manqué que 5 parties de l’âge de 7 ans à 17 ans. Il était alors costumier pour la bande de M. Potvin. Il a fait le tour du Québec avec son père et il rêvait de faire partie de la troupe dès son jeune âge.

« Quand j’étais enfant et adolescent, je ne voulais pas jouer dans la MLB (Ligue majeure de baseball). Mon rêve était de faire partie des 4 Chevaliers. Mon entraînement n’avait rien à voir avec un joueur qui tentait de se développer pour atteindre les plus hauts sommets du baseball professionnel. Dès l’âge de 7 ans, je pratiquais toutes sortes de trucs que mon père et sa troupe réalisaient. Un jour, j’ai frappé un circuit de dos en faisait un 180 degrés. Cet exploit a permis de me faire connaître aux quatre coins du globe grâce à internet », nous raconte M. Lefort.

Les causes et les autres matchs

Avec les ventes liées à l’événement, Hypotheca a remis un montant total de 4 000 $. 2 000 $ iront à la fondation Claude Raymond, qui était sur place et agissait en tant qu’entraîneur des 4 Chevaliers. L‘autre 2 000 $ a été transmis à Leucan.

Après 10 ans d’absence (de 2003 à 2013) en raison d’une maladie du fondateur Claude Potvin, les 4 Chevaliers sont bien en vie et vous pouvez suivre leurs matchs sur les ondes de TVASports 2, les dimanches à 17 h.

Pour consulter la liste complète des événements de l’équipe, voici le lien internet : https://www.4chevaliers.com/calendrier/