L’équipe de la CSDHR en route pour une 4e année

Par andrecorbeij
L’équipe de la CSDHR en route pour une 4e année

Dans un mois, l’équipe de la Commission scolaire des Hautes-Rivières (CSDHR) sera pour la 4e fois sur la ligne de départ à La Baie au Saguenay pour prendre part au 1000 km à vélo du Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL).

Encore une fois, l’équipe formée des parents et de membres du personnel de la commission scolaire s’est engagée dans la mise en place de projets pour les jeunes. L’équipe 2015 de la CSDHR sera composée de John-Patrick Hui, parent d’élèves de Joseph-Amédée-Bélanger et enseignant à Joseph-Amédée-Bélanger, Éric Bélair, enseignant à Mgr Euclide-Therberge, Chad Boutin, parent d’élèves Aux Quatre-Vents, Chanoine-Armand-Racicot et directeur à Marguerite-Bourgeoys, Patrick Dubois, parent d’élèves de Pointe-Olivier et président du conseil d’établissement et du comité de parents François Brault, parent d’élève du Pélican et Sylvie Boyer, parent d’élèves de Joséphine-Dandurand, Chanoine-Armand Racicot et enseignant à Notre-Dame-de-Lourdes.

«Nous serons accompagnés par plus de 65 représentants d’écoles lors d’une étape de 135 km, « La Boucle », le 13 juin.  Cette année, nous parrainons un projet spécial qui touche les écoles primaires, le « Défi des Ambassadeurs » (lire plus bas). Les sommes amassées serviront à la création d’un club de course à pied dans les 37 écoles primaires et à créer un événement inoubliable le 22 mai», a mentionné Patrick Dubois, porte-parole du groupe.

Défi des Ambassadeurs

Pour mener à bien les objectifs du GDPL et en collaboration avec les enseignants en éducation physique et les parents, les jeunes devront s’entraîner pendant une période de 4 mois afin de relever le « Défi des Ambassadeurs ». Rappelons que plus de 750 jeunes du primaire  participeront le 22 mai au Défi des ambassadeurs. Lors de cet événement, ils devront courir à relais 40 km à partir de l’école Dr Alexis-Bouthillier de Saint-Jean-sur-Richelieu. «Par ce défi, nous voulons permettre aux jeunes d’améliorer leurs conditions physiques ou de la maintenir, de relever des défis personnels, d’être des modèles pour ses pairs, de vivre un dépassement personnel, de développer le sentiment d’appartenance à un groupe et de devenir des ambassadeurs des saines habitudes de vie», a conclu Patrick Dubois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires