L’entraîneur des Forts participe au Eastern Canada Cup

L’entraîneur des Forts participe au Eastern Canada Cup

Jean-Daniel St-Martin, entraîneur-chef des Forts de Chambly.

Crédit photo : Martine Veillette

Jean-Daniel St-Martin, entraîneur-chef des Forts de Chambly, a été nommé assistant-entraîneur pour l’équipe Burrows au Eastern Canada Cup de la LHJAAAQ. Une première pour l’équipe chamblyenne.

« C’est la première fois qu’un membre de l’équipe d’entraîneurs des Forts est sélectionné », indique le principal intéressé.

Celui qui entraîne l’équipe de Chambly pour la première année est flatté de cette reconnaissance. « C’est un honneur de représenter les Forts et la ligue pour cette compétition, dit-il. Quand tu es coach et que tu es considéré pour ce genre d’évènement, c’est une fierté. »

On lui a confié la responsabilité des unités spéciales des fins de match.

La compétition regroupe cinq clubs provenant du Québec, de l’Ontario et des Maritimes. Deux équipes ont été formées avec les joueurs de la ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ), soit Burrows et St-Louis.

Il s’agit de la huitième édition de ce tournoi qui renie les joueurs étoiles de chacune des équipes. Selon le communiqué du Eastern Canada Cup, il s’agit d’un des évènements les plus importants pour cette catégorie.

M. St-Martin ajoute que pour les joueurs c’est une chance de se démarquer auprès de recruteurs.

« La compétition sert d’évaluation pour le World junior A, explique le résidant de Chambly. Les entraîneurs de l’équipe seront sur place. Des recruteurs pour les universités américaines et canadiennes seront aussi présents. »

D’ailleurs, l’an dernier, l’attaquant Anthony Imbeault avait participé au nom des Forts de Chambly. Il fait maintenant partie de l’alignement des Cataractes de Shawinigan dans la ligue junior majeure du Québec (LHJMQ).

« Quand tu es coach et que tu es considéré pour ce genre d’évènement, c’est une fierté. » – Jean-Daniel St-Martin

Tournoi intense

« Le tournoi est intense et concentré sur trois jours. On doit performer dès le départ », soutient M. St-Martin.

La compétition se déroule du 19 au 21 novembre à Trenton en Ontario. Chaque équipe jouera trois matchs préliminaires avant d’amorcer les demi-finales.

« Il faut qu’on se crée une chimie d’équipe rapidement. On doit faire des plans de match simples et efficaces. C’est un énorme défi », confie-t-il.

Le Chamblyen mentionne que l’équipe devrait avoir un entraînement avant la compétition afin de faire connaissance.

« Du hockey, ça reste du hockey, indique-t-il. Mais chaque gars joue d’une certaine façon avec leur équipe et là, il faut mettre ça ensemble. »

L’entraîneur ajoute qu’il ne connaît pas les équipes qu’il affrontera, mais on l’a informé que la compétition sera relevée. « On va devoir analyser vite la compétition pour voir où on se situe », dit-il.

Expérience

M. St-Martin vit de sa passion pour le hockey. Il enseigne ce sport au Collège Charles-Lemoyne à Sainte-Catherine depuis plusieurs années.

De plus, il est entraîneur depuis une vingtaine d’années à différent niveau. Il a notamment entraîné des équipes midget AAA et de la LHJMQ.

L’entraîneur a aussi participé à des championnats mondiaux et canadiens.

Il voit le Eastern Canada Cup comme une possibilité de mettre une nouvelle corde à son arc et d’apprendre des compétences des autres entraîneurs.

« C’est toujours bon de se faire des contacts dans la confrérie et d’échanger avec les autres entraîneurs, soutient-il. C’est une occasion de se renouveler. »

Joueurs des Forts

Deux joueurs des Forts ont également été sélectionnés. L’assistant capitaine, Zachary Leclerc, 18 ans, sera de l’équipe Burrows. M. St-Martin le décrit comme un défenseur à caractère offensif. « Il est très bon pour relancer l’attaque et est fiable défensivement», dit-il. Ce type de compétition était dans ses objectifs. Selon son entraîneur, il travaille fort depuis le début de la saison et cette nomination est pleinement méritée.

Frédérick Théorêt, 18 ans, fera pour sa part partie de l’équipe St-Louis. L’allier droit est, selon son entraîneur, un joueur fougueux et «tout un compétiteur». Il ajoute que toutes les équipes visant les honneurs ont besoin d’un joueur comme lui. M. St-Martin se réjouit de cette nomination pour son hockeyeur, puisqu’il a vécu une déception en début de saison en étant retranché des Cataractes de Shawinigan.