L’école secondaire de Chambly : championne canadienne de robotique

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
L’école secondaire de Chambly : championne canadienne de robotique
De gauche à droite : Hugo Marois, Félix Martel, Jacob Gagnon, et Emmanuel Nadeau-Ethier. (Photo : courtoisie)

Le 31 mai, au Taz de Montréal, l’école secondaire de Chambly a consolidé sa dynastie au chapitre de la robotique lors de la finale nationale Zone01/WRO.

Amassant un total record de douze médailles, dont sept d’or, l’école enverra une fois de plus une délégation représenter le Canada à la grande finale internationale. Cette fois, c’est vers la Hongrie que les enseignants Emmanuel Nadeau-Ethier et Hugo Marois s’envoleront, accompagnés des étudiants Jacob Gagnon et Félix Martel. Enfilant à leur cou la médaille d’or attribuée au défi WRO – Éclairage intelligent (13-15 ans), les deux étudiants défendront côte à côte l’honneur du pays. Chaque année, c’est plus de 50 nations et près de 20 000 équipes qui tentent de se qualifier pour représenter leur pays à la finale internationale.

Défis impressionnants

Se démarquant une fois de plus, l’école secondaire a fait écarquiller les yeux lors de la qualification nationale. Sous la thématique Défis Robot 911, ce sont vingt-sept élèves de l’école secondaire qui y ont participé. Ces derniers ont présenté aux juges et aux arbitres pas moins de seize robots au sein de onze défis. « Le défi La grande échelle était excessivement difficile. Non seulement nous avons gagné l’or dans le niveau blanc et le niveau noir (plus difficile), mais nous avons obtenu un score parfait », exprime fièrement Emmanuel Nadeau-Ethier, mentor des projets de robotique depuis de nombreuses années à l’école.

4 – C’est le nombre de fois que l’école secondaire de Chambly a représenté le Canada au cours des six dernières années.

Financement

De tels déplacements exigent des dépenses. L’étape du financement en est une cruciale dans le processus. « Nous allons entamer les campagnes de financement. Nous apporterons les canettes au Métro, nous emballerons au Maxi, nous ferons notre vente de garage, nous offrirons de la visibilité à différents commerces », énumère M. Nadeau-Ethier.
« Nous recevons également un peu d’aide provenant des paliers fédéral et provincial. Je dois dire que chaque fois, nous avons droit à une certaine contribution provenant des deux instances », ajoute l’enseignant en sciences.
Entre-temps, les élèves ajustent et perfectionnent leurs robots dans le but d’être fin prêts quand viendra le temps de solutionner les défis auxquels ils seront confrontés sur l’impressionnante scène internationale.

Détail des 12 médailles remportées :

Trophée Zone 01 – École de l’Année (pour une cinquième année consécutive)

Défi 3e Alarme – Niveau Blanc
Médaille d’or – Samuel Gignac et Mohamed Amine Tahiri
Médaille de bronze – Morgane Hazel et Félix-Antoine Roberto

Défi 3e Alarme – Niveau Noir
Médaille d’or – Simon Giroux et Thomas Picard
Médaille de bronze – Malick Konaté et Dylan Sylvestre

Défi La Grande Échelle – Niveau Blanc
Médaille d’or – Mathis Rioux

Défi La Grande Échelle – Niveau Noir
Médaille d’or – Benoit Paquette et Laurent Tremblay

Défi HockeyBot
Médaille d’or – Alexis Godin-Carrier et Loïck Labbé-Morneau
Médaille d’argent – Alexandro Ianni et Yoan Rodrigue

Défi HockeyBot – Concours d’habiletés autonomes
Médaille d’or – Alexandro Ianni et Yoan Rodrigue

Défi Formule 1 – Autonome Lent
Médaille d’argent – Simon Blanchet
Médaille de bronze : Samuel Gignac et Mohamed Amine Tahiri

Défi WRO – Éclairage intelligent (13-15 ans)
Médaille d’or – Jacob Gagnon et Félix Martel
Qualification pour la finale internationale en Hongrie en novembre 2019

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de