Le Vieux Bourgogne lance sa soirée d’humour avec Martin Perizzolo

Par Annabelle Baillargeon
Le Vieux Bourgogne lance sa soirée d’humour avec Martin Perizzolo

RIRES. Le Vieux Bourgogne ajoute l’humour à sa programmation culturelle. Le 19 février sera lancée la première édition des Vendredis Comédie au Vieux-B, un «incontournable», selon l’humoriste Pascal Cameron, qui sera à la barre de ce rendez-vous comique.

Après une visite de la salle au Vieux Bourgogne, l’animateur est littéralement tombé amoureux de l’endroit. «La salle est tellement belle. Elle a l’allure des comedy clubs américains», compare-t-il.

Si la vente de billets va bon train, l’organisatrice de l’événement, Marianne Blais-Desnoyers, indique que l’objectif est de reconduire l’expérience aux deux semaines. Présentant plusieurs spectacles et événements culturels, le Vieux Bourgogne a décidé d’encourager également la relève de l’humour.

Pascal Cameron promet un spectacle de qualité, avec des invités bien ancrés dans le milieu humoristique.

Première édition

Trois invités briseront la glace pour le baptême de cette soirée d’humour.

La tête d’affiche de la soirée est sans contredit Martin Perizzolo, que l’on connaît notamment grâce aux annonces des Fromages d’ici. L’humoriste a participé à quelques galas Juste pour rire, en plus du rôle qu’il campe dans l’émission Les beaux malaises.

Le diplômé de l’École nationale de l’humour en 2012 et animateur des mercredis Monocles et moqueries au Medley simple Malt à Montréal, François Tousignant, sera aussi de la partie. Ce dernier a participé au Potter Comédie show, qui a fait un malheur au Zoofest.

JC Surette tentera également de décrocher les rires, lui qui a participé aux captations télé du ComédiHa Club, en plus de présenter son spectacle de 60 minutes au festival Zoofest.

Passer un message

L’animateur Pascal Cameron ne cache pas son enthousiasme. Il se charge également d’inviter les humoristes pour les prochains spectacles. «Nous n’aurons que les meilleurs», assure-t-il en entrevue avec le Journal de Chambly.

Proposant un humour qui dépeint les absurdités de la vie, l’humoriste confie chercher à vouloir faire rire, mais aussi réfléchir.

«C’est très important pour moi d’avoir un propos sur scène. J’aborde un angle très social, je vais autant parler de la cigarette, du suicide, de la guerre que de la prostitution», indique celui qui accorde une grande importance à la tribune qui lui est offerte par son métier.

Les intéressés peuvent se procurer des billets au Vieux Bourgogne, pour la première édition des Vendredis Comédie au Vieux-B, qui sera lancée à 21h le 19 février.

Rens.: 450-447-9306, 1718 avenue Bourgogne, Chambly.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires