Le Tournoi pee-wee fête ses 25 ans

Par Martine Veillette
Le Tournoi pee-wee fête ses 25 ans
Le Tournoi provincial pee-wee de Chambly se tiendra du 7 au 20 janvier. (Photo : archives)

En janvier, l’aréna Robert-Lebel sera l’hôte de la 25e édition du Tournoi provincial pee-wee de Chambly. Des jeunes de 10 à 12 ans de partout au Québec y participeront encore cette année.

« On est encore en train de cogiter plusieurs choses pour cette édition. Au cours des dernières années, on avait instauré les matchs des étoiles avec les meilleurs joueurs de chaque équipe. Cette année, on veut faire changement », indique Francis Cordeau, président du tournoi pour la cinquième année.

Le comité songe à organiser des parties mettant en vedette les joueurs du hockey adapté. Une nouveauté cette année, à l’Association de hockey mineur de Chambly, qui s’adresse aux jeunes atteints d’un syndrome du spectre de l’autisme. L’équipe en charge de l’organisation du tournoi tente également d’avoir un invité surprise, soit un joueur de hockey professionnel. Davantage de détails seront dévoilés plus tard.

Hockey Richelieu devrait également s’y rendre durant le tournoi, qui se déroulera du 7 au 20 janvier, afin de remettre à l’organisation une plaque honorifique pour ses 25 ans.

Cet anniversaire est important pour l’association. « C’est un bel accomplissement. Ça montre que les gens de Chambly sont impliqués dans le hockey depuis 25 ans. Plusieurs présidents et comités ont fait avancer ce tournoi », souligne M. Cordeau, qui laissera les rênes de la présidence après cette édition.

Un accueil digne d’un tournoi

L’organisation et l’accueil sont les deux éléments qui sont mis de l’avant d’année en année dans ce tournoi. « On a développé une expertise particulière dans l’accueil des équipes comparativement aux autres organisations. On a toujours eu de bons commentaires sur notre organisation », affirme-t-il.

« C’est un bel accomplissement. Ça montre que les gens de Chambly sont impliqués dans le hockey depuis 25 ans. » – Francis Cordeau

Le président l’a déjà dit et le répète : « Les gens trouvent que “ ça sent le tournoi “ en entrant dans l’aréna ». Il ajoute que si le tournoi a perduré dans le temps, c’est parce qu’ils ont su être à l’écoute des participants et s’améliorer avec les années.

Le président mentionne que le système d’éclairage installé au-dessus de la glace permet de faire des jeux de lumière accompagnés de musique lorsque les joueurs entrent sur la patinoire ou encore lorsqu’un but est compté.

Un des incontournables de ce tournoi, c’est le boulier qui permet à ceux qui y participent de remporter un prix. Il sera de retour cette année.

Pour la seconde année, le comité a fait le choix d’offrir plus de matchs à chacune des équipes participantes, soit trois parties garanties. Par contre, cette démarche fait en sorte que le nombre d’équipes accueillies a diminué. Elles sont passées de 64 à 52.

Le but est que les équipes aient le goût de revenir année après année et qu’elles en parlent.

Contributions

Plusieurs heures sont investies bénévolement pour la réussite du tournoi. D’ailleurs, durant les deux semaines, le comité peut compter sur une centaine de bénévoles qui viennent prêter main-forte pour la réussite de l’événement.

M. Cordeau mentionne aussi l’apport de la Ville de Chambly, qui offre les heures de glace pour ce tournoi.

Profit pour Chambly

Annuellement, le tournoi remet 12 000 $ à l’Association de hockey mineur de Chambly. Celle-ci l’utilise pour financer ses activités.

« Le tournoi existe parce que l’association la demandé. La journée où l’association n’en voudra plus, il n’y en aura plus », précise le président.

La population est invitée à assister aux différentes parties au cours du tournoi. « L’entrée est gratuite et le plaisir est garanti », dit en riant M. Cordeau. Il précise que plus les semaines avancent, plus le calibre est élevé. Les premières équipes à s’affronter sont de calibre C et les dernières évoluent dans le AA.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de