Le tour du monde à 70 ans

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Le tour du monde à 70 ans
Jacques-André Thibault. (Photo : courtoisie)

À 73 ans, Jacques-André Thibault a complété l’équivalent du tour du monde à vélo, soit plus de 40 000 km.

Il aura fallu trois étés au Chamblyen pour réaliser l’exploit. L’homme, pour qui le vélo n’était pas inscrit dans sa routine antérieure, a enfourché la selle sous l’influence de son gendre.

« Ma fille et mon gendre sont médecins. Ils m’ont dit que le meilleur antibiotique, c’est de faire de l’exercice, confie aussi banalement le septuagénaire. Je me sentais bien, mais à l’âge que j’ai, je souhaite mourir en santé. »

« Quand j’ai commencé, je pesais 232 livres. J’en pèse maintenant 169. » – Jacques-André Thibault

Son tracé, il l’a répété maintes fois. Jumelant les rues Bouthillier et Lareau du secteur Carignan-Salières, il répète un circuit de 4,2 km, en boucle, entre 20 et 30 fois par sortie de vélo se situant entre le mois de mai et le moment où le froid s’installe. Ses intenses randonnées durent environ quatre heures chaque fois.

Pas de pistes cyclables

Selon M. Thibault, le partage de la route entre cyclistes et automobilistes a évolué positivement au fil des années. Il est toutefois commun d’entendre des automobilistes se plaindre de cyclistes choisissant la route plutôt que d’emprunter la piste cyclable accessible tout juste à côté.

« Je roule environ à 25 km/h. Je fais toujours le même circuit en raison de la prudence. Sur les pistes cyclables, il y a des enfants, des trottinettes, des gens qui marchent. C’est normal, mais c’est trop dangereux. Et faire de la grande route, c’est plus dangereux encore. Où je suis, c’est sécuritaire », soutient le retraité, qui a œuvré dans le domaine de la vente.

Septuagénaire en 2020

C’est une ère particulière pour être septuagénaire. Avec la COVID-19 qui rôde, les aînés se font recommander plus que jamais de limiter les risques pouvant porter atteinte à leur santé. Or, c’est d’une toute autre façon que M. Thibault fait rayonner le nombre 70.

« Quand j’ai commencé, je pesais 232 livres. J’en pèse maintenant 169. Je n’ai plus de graisse et mes résultats sont bons chez le médecin. Je dors bien. Ça me tient occupé. Étant donné que je fais toujours le même trajet, les gens du coin me reconnaissent et me parlent. À me voir rouler, certains ont commencé à faire du sport. Peut-être est-ce une forme d’inspiration pour ceux-ci », termine avec modestie celui qui chevauche une monture de marque Opus.

Statistiques avancées et comptabilisées par Jacques-André Thibault

Activité
Nombre de sorties/semaine : 5
Temps moy./semaine : 20 h 10 m
Distance moy./semaine : 479 km

Depuis le début de l’année
Sorties à vélo : 163
Temps : 515 h 13 m
Distance : 12 417 km

De tout temps
Sorties à vélo : 572
Distance : 40 535 km
Plus longue sortie :146 km

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires