Le terroir célébré à coups de pinceau

Par andrecorbeij

Après avoir mené une longue carrière comme designer graphique, Jean Gladu a ressorti ses pinceaux pour célébrer la nature d’ici en posant ses toiles au Domaine Cartier-Potelle à Rougemont. Depuis 5 ans, il réinterprète à sa manière le terroir québécois.

Durant sa carrière de designer, Jean Gladu a conçu des images qui sont devenues des icônes dans l’imaginaire québécois. C’est à lui qu’on doit notamment le logo de la CSN, constitué des trois chaînons.  

« La CSN m’a fait vivre toute ma vie en m’offrant des contrats. Mais il est arrivé un temps où de plus jeunes créateurs ont pris le relais. J’ai dû me botter le derrière pour devenir artiste peintre à plein temps », lance l’artiste.

Le premier geste qu’il a posé sera de s’expatrier en Europe. Pendant près de 20 ans, il plantera son chevalet devant les châteaux français des producteurs de vins bordelais qu’il dessinera au crayon de mine de plomb de façon hyperréaliste et sous un angle neuf. Il est allé Cheval Blanc, Osone, Margaux, à Yquem, lieux mythiques s’il en est. Le succès de ses dessins sera immédiat. Il exposera même ses dessins au 800e anniversaire de la Jurade de Saint-Émilion.

« J’ai beaucoup vendu en France, mais je me suis lassé. Comme artiste, c’est le besoin de se renouveler et d’explorer de nouvelles avenues qui est la source de motivation première », poursuit l’artiste.

Même s’il changera de thèmes au fil des ans, une constante demeure dans son œuvre; la célébration du terroir.

« Ce qui m’épate aujourd’hui au Québec, c’est de voir ce que le génie de nos hommes et nos femmes est en mesure de produire. Nous sommes rendus des champions dans le cidre de glace, dans le fromage et on commence avec le vin à récolter le fruit de décennies de travail acharné. Avec mon œuvre visuel, je souhaite rendre hommage à nos artisans », lance Jean Gladu.

Une facture personnelle

Après avoir traité ses sujets de façon très réaliste, Jean Gladu a pris le pari d’illustrer de les illustrer de façon plus contemporaine. Sur la toile, le dessin et la peinture se fusionnent de façon gestuelle. La pomme est reine sur la toile.

« Le défi que je me suis donné avec cette exposition était de retrouver ma spontanéité d’enfant. J’ai mis de côté le réalisme photographique pour en offrir une interprétation personnelle. J’ai en quelque sorte créé ma propre variété de pommes », lance sur un ton taquin le Césairois.

La série de grands tableaux que propose l’artiste mettra la pomme et l’arbre à l’honneur. Au travers de la représentation du sujet, c’est le geste, l’acte de peindre qui nous interpelle au premier chef. Certaines œuvres seront de facture trash.

L’exposition des œuvres de Jean Gladu est présentée au Domaine Cartier- Potelle de Rougemont les samedis et dimanches jusqu’au 11 octobre de 11 h à 17 h. Le Domaine Cartier-Potelle est situé au 277, Rang de la Montagne. Renseignements : 450-469-2000.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires