Le projet international d’Alex Ph

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Le projet international d’Alex Ph
Dominique Blanc-Francard dans son studio à Paris. (Photo : courtoisie)

HBS Records, label reggae-roots basé à Chambly, rassemble des légendes du reggae sur un album éclectique tinté de sonorités fanfare, blues, jazz manouche, rhythm & blues et musique classique.

Il est difficile de voyager en cette pandémie. C’est avec sa musique qu’Alex Ph, directeur de l’étiquette, déconfine les esprits qui voyageront avec ce projet. Ce sont pas moins de 24 personnes qui se sont impliquées dans cet album « qui se veut intemporel ». Le directeur chamblyen s’est entouré de légendes du reggae jamaïcain, produisant INNAROOTS, « un album d’une honnêteté artistique et d’une richesse musicale rarement égalées », confie-t-il.

De nombreux collaborateurs

« Des musiciens prestigieux se sont joints au projet. Les chanteurs Winston McAnuff, Cedric Myton, Kiddus I et Derajah, présents sur l’album, sont accompagnés par des artistes tout aussi fantastiques tels que Franklyn BubblerWaul (clavier-piano), Kush McAnuff (batterie), Worm Bass (basse), Jah’Mil (chœurs), Monty (guitare solo) et le guitariste Dalton Browne, qui a participé à la majorité des titres d’INNAROOTS », énumère Alex Ph.

Des traditions respectées

Le respect des traditions était important pour Alex Ph. « Il a été enregistré dans différents studios de Kingston, en Jamaïque. Les prises sonores ont été faites à l’ancienne. Il y a eu peu de temps pour enregistrer, mais beaucoup de bonne humeur et de bonnes vibrations. C’était l’occasion pour les artistes de se retrouver et de partager des rythmes à l’ancienne lors d’une crise sanitaire difficile », décrit l’homme d’origine française.

Un album international

Alex Ph a fait appel à Dominique Blanc-Francard, ingénieur français, pour réaliser et mixer l’album. « L’album INNAROOTS rassemble des musiciens du monde entier : Leon Van Egmonn, harmoniciste venant des Pays-Bas; deux violonistes russes, Peter Voronov et Oleg Bezuglov, basés aux États-Unis; Victor Hugo Morales, un pianiste et compositeur du Venezuela, un tromboniste mexicain en Luppo Gesualdi et deux trompettistes, un d’Argentine en Willy Rangeone et une légende du Royaume-Uni en Patrick Anthony, ancien trompettiste de UB40.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires