Le PPU et le golf en points de mire dans les districts 1 et 2 de Chambly

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Le PPU et le golf en points de mire dans les districts 1 et 2 de Chambly
Lavenir de l’ancien golf de Chambly un des enjeux dans la ville de Chambly. (Photo : archives)

Les candidats des districts 1 et 2 à Chambly présentent leurs priorités.

District 1

Carl Talbot

Carl Talbot est le candidat indépendant sortant du district 1 et compte bien le rester. « En deux ans et demi, mon mandat a été incomplet. » Rappelons que M. Talbot a été élu lors d’une élection partielle, à la suite de la candidature à la mairie d’Alexandra Labbé, alors conseillère du district 1, pour remplacer l’ancien maire démissionnaire Denis Lavoie. « Je souhaite que les parcs répondent aux différents besoins des citoyens. Un des enjeux extrêmement importants du district 1, c’est l’adoption d’un Plan particulier d’urbanisme (PPU). Les commerçants l’attendent. »
Il soutient la candidature d’Alexandra Labbé. « En tant que conseiller, j’ai vu beaucoup de respect dans son travail. Même si nous ne sommes pas toujours en accord, il est possible de travailler ensemble. Il y a un an, je me suis retiré d’un parti, Démocratie Chambly, car il y avait moins de place pour faire valoir mes idées. Je suis très bien en tant qu’indépendant. »

Jacques Tremblay

Jacques Tremblay est un autre indépendant qui ne s’est rapproché d’aucun candidat à la mairie. « Je suis un résidant retraité de Chambly. » À 76 ans, il porte sa candidature essentiellement car « il aime sa Ville » et souhaite la voir s’épanouir. Un des problèmes contre lesquels il espère militer, c’est « le trafic sur la rue Bourgagne l’été ».

Denis Missud

Denis Missud est le candidat du parti de Julie Daigneault, Démocratie Chambly. Il n’avait pas retourné nos appels avant la publication de l’article. Sur le site de son parti, il est possible de lire qu’il souhaite « consulter les citoyens et les gens d’affaires au sujet des projets de densification et de revitalisation tels que la Bennett, l’avenue Bourgogne et l’accès au bassin ».

District 2

Lucie Legault

Lucie Legault est la candidate du parti Démocratie Chambly dans le district 2. Cette avocate et médiatrice met l’environnement au sommet de ses priorités est espère faire de l’ancien golf « un parc écologique. Il y a aussi dans le district 2 des enjeux de densification. Il faut une planification urbanistique importante. Il faudra corriger les problèmes de dangerosité du réseau routier, surtout sur le carrefour Périgny, Daigneault ». La candidate rappelle qu’elle a « une très grande connaissance du milieu municipal et politique pour avoir travaillé pendant 12 ans à l’Ombudsman de Montréal. J’ai aussi siégé pendant 10 ans au sein de la commission scolaire ».

Jean-Philippe Thibault

Jean-Philippe Thibault, candidat indépendant du district 2, est arrivé à Chambly il y a six ans. « J’ai suivi la politique municipale et je regardais les initiatives citoyennes. Je me suis demandé pourquoi tant de projets avaient échoué? Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, j’ai décidé de m’impliquer. » Son objectif est de « faire avancer les choses sans ligne de parti avec une coalition indépendante pour les citoyens ». En ce qui concerne les enjeux du district qu’il compte défendre, c’est d’instaurer au moins un parc dans le quartier et de sécuriser le réseau routier à l’intersection des routes Daigneault et Périgny. « L’enjeu du golf est prioritaire du district. Il faut le préserver tout en étant responsable. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires