Le Plaza de Marieville n’est plus

Par andrecorbeij
Le Plaza de Marieville n’est plus

C’est avec le cœur triste que le président du Plaza de Marieville Roch Fournier a annoncé la fermeture officielle des livres de son organisation au Journal de Chambly.

«C’est plate mais c’est la situation qui l’exige. Avec le déménagement de plusieurs équipes dans la ligue de la Mauricie et le refus que nous avons essuyé pour y adhérer, nous n’avions plus le choix. Ce n’était plus viable de vouloir poursuivre dans la Ligue des Cantons de l’Est. D’ailleurs, je ne pense pas qu’elle va survivre», a lancé M. Fournier.

Autre confirmation que le Plaza est officiellement disparu, tous les joueurs ont été déjà été repêchés par l’une des 11 équipes de la Ligue de la Mauricie.

En autres, Olivier Bélanger, le meilleur marqueur de LHSCE cette saison, a été le premier à être choisi lors du repêchage. Il évoluera la saison prochaine au sein de l’équipe de Sainte-Cyrille-de-Wendover.

Le gardien de but Christian Lantin a déménagé ses jambières à Cap-de-la-Madeleine. Mathieu Papineau, Daniel Guay, Maxime Dozois. Georges-Étienne Côté sont allés rejoindre Michel Deschamps à Waterloo.

Pour Roch Fournier, l’aventure du hockey senior aura somme toute été positive. Il remercie d’ailleurs les fidèles partisans du Plaza.

«Nous aurions bien aimé continuer, mais les circonstances en ont décidé autrement. Nous avons connu trois belles années et eu beaucoup de plaisir à Marieville. Nous avons remporté deux championnats de la saison régulière et fait les finales à deux reprises. Le plus beau souvenir que je conserve, c’est les joueurs de hockey extraordinaires que j’ai eu le bonheur de côtoyer. Au fil des ans, ces gars-là sont devenus de bons amis», poursuit le président.

Ce dernier demeura quand même actif au hockey senior puisqu’il a été recruté par l’organisation du HockeyProfil.com de Sherbrooke. Il agira à titre de gouverneur de l’équipe.

«J’aurai comme mandat d’assister Steve Grimard le directeur-gérant de l’équipe. Je participerai également aux réunions de la Ligue de la Mauricie.

J’ai choisi Sherbrooke parce que c’est une organisation championne. En travaillant avec eux, j’espère me rapprocher d’un rêve que je n’aurai malheureusement pas eu la chance de vivre Marieville», conclut Roch Fournier.

Rappelons que la survie de la Ligue de hockey sénior des Cantons-de-l’Est (LHSCE) est menacée et que l’organisation a déjà annulé sa prochaine saison.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de