Le petit bateau rouge qui purge les berges

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Le petit bateau rouge qui purge les berges
Bouteilles de plastique, cône et pancarte font partie des nombreux déchets qui s’accumulent sur les berges du Richelieu. (Photo : courtoisie)

CHAMBLY. Guillaume Larouche, un Richelois, ne passe pas inaperçu avec son petit bateau rouge qu’il accroche à même sa planche à pagaie dans le but de nettoyer les abords de la rivière Richelieu, souillée de l’empreinte humaine.

« L’idée part du principe du film Le petit chariot rouge, que j’ai présenté à mes élèves », lance d’entrée de jeu l’enseignant au secondaire. « Je souhaite leur démontrer qu’un simple petit geste peut prendre de l’ampleur et faire une différence », poursuit Guillaume Larouche.

Terrain de jeux

L’amoureux des eaux identifie la rivière Richelieu comme étant son terrain de jeux. Il voue un immense respect à cet espace, l’homme qui développe depuis longtemps son expertise en planche à pagaie, en surf de rivière ainsi qu’en kite surf.

« Le concept derrière tout ça, ce n’est pas juste de nettoyer l’espace marin dans lequel je me sens bien. Il faut transposer ça au quotidien. Il faut se sentir responsable et poser les gestes dans nos communautés respectives. J’ai pris l’initiative avec mes élèves de ramasser les déchets dans la cour d’école et autres espaces. Je me dis que si des gens nous voient, ils adopteront peut-être ce geste. Ça peut sembler bénin, mais si chacun ramassait un déchet par jour, les résultats seraient astronomiquement bénéfiques », idéalise l’homme, dont la bonne volonté résonne dans la voix.

Déchets volumineux

Au début du mois de juillet, M. Larouche a fait une première tournée des berges accompagné de son fils, qu’il conscientise à même l’exercice. En une heure et demie, c’est le contenu de six sacs de poubelle pleins qu’ils ont extirpé de l’eau et rapporté sur le rivage. Répétant la démarche à la fin du même mois, l’engagé citoyen a rempli cette fois dix sacs de déchets. Aidé de son escouade impliquant une quinzaine de personnes, il a accompli ce désolant exploit en seulement trente-cinq minutes.

« Le pire, c’est que ce n’est même pas le meilleur temps de la saison pour ramasser les déchets. En avril et en mai, c’est le moment de prédilection, car le niveau de l’eau est encore élevé. En juillet, l’eau est plus basse, ce qui fait que certains déchets sont répandus dans la végétation, dissimulés par celle-ci. »

16 – C’est le nombre de sacs de déchets amassés par Guillaume Larouche, accompagné de ses alliés, lors de ses deux séances sur la rivière Richelieu.

Éco-citoyens Chambly

Parallèlement, le 3 août, Éco-citoyens Chambly, comité de citoyens visant à sensibiliser à l’importance de prendre soin de la nature, de l’environnement et d’encourager à l’écocitoyenneté, procède à sa toute première corvée de nettoyage des berges du Richelieu.

« L’opération se scinde en deux volets », rapporte Luc Baillargeon, coordonnateur du projet. « Une équipe se déploiera vers les îles Saint-Jean avec Conservation de la nature Canada. Simultanément, en collaboration avec Covabar, trois équipes s’occuperont des berges du parc Martel, du parc des Rapides et du parc Fortier à Richelieu. »

« La Ville contribue à sa façon. Elle a installé des bacs à des endroits stratégiques et fournira chaudières et pinces à titre d’outils », souligne M. Baillargeon.

L’organisation vise un minimum de vingt participants.

Grand rassemblement 2020

Ce que Guillaume Larouche met en place en cet été 2019, c’est une répétition pour le grand rassemblement de juin 2020 qu’il envisage. Il aimerait y voir bon nombre de citoyens s’y rassembler pour la juste cause et que son concept de bateaux rouges se propage massivement, partout dans la belle province, dépouillant les eaux de leurs encombrants et indésirables résidus.

La corvée de nettoyage des berges du 3 août du Richelieu se déroulera de 10 h à 15 h. Le rassemblement initial a lieu au parc Martel, à Chambly.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Diane Bédard Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Diane Bédard
Guest
Diane Bédard

Bravo à vous ! Quelle belle initiative. Si tout le monde mettait du sien la terre serait dans un meilleur état.