Le personnel hospitalier toujours mobilisé contre la COVID-19

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Le personnel hospitalier toujours mobilisé contre la COVID-19
Dr Luc Boileau, directeur de la santé publique du Québec.

À Québec, le directeur national de la santé publique de la province, le Dr Luc Boileau, a fait le point aujourd’hui sur la hausse des cas d’infection du virus de la COVID-19 au Québec.

Lors des dernières 24 h, ce sont 1460 personnes infectées de plus qui ont été infectées. Depuis le début de la COVID-19, ce sont 15 945 qui en sont décédées, 16 lors des dernières 24 h.

« Les cas dans les hôpitaux sont élevés et le virus se transmet toujours beaucoup dans la province », de rappeler le Dr Boileau, qui indique que la vague actuelle mobilise encore le personnel hospitalier.
En effet, en plus des 2176 personnes hospitalisées, dont 68 aux soins intensifs, ce sont 6334 travailleurs de la santé qui sont absents pour des raisons liées à la COVID-19.

« On n’est pas rassuré de la situation dans nos hôpitaux parce que c’est pesant. On a besoin que le personnel profiter de la période estival. C’est très exigeant pour eux en ce moment », de s’inquiéter le Dr Boileau.

« Il y a une bonne nouvelle, même si la transmission est élevée, elle se stabilise », tient à ajouter le Dr Boileau. Il préconise cependant de pousuivre « nos efferts et être vigilant même en période estivale. Vivre avec le virus, cela ne veux pas dire vivre comme s’il n’y avait pas de virus. »

Port du masque

Il préconise de porter son masque dans des endroits bondés, privilégier les grands espaces, faire des tests rapides en cas de symptômes. Ainsi que « tenir sa vaccination à jour. Depuis lundi, les enfants de 6 mois à 4 ans peuvent prendre des rendez-vous sur clic santé. Les sites de vaccinations sont adaptés. Il est indiqué de se faire vacciner cinq mois après la prise du dernier vaccin. C’est particulièrement important pour les personnes âgées de plus de 60 ans et ceux qui souffrent d’une maladie chronique. »

Pour les personnes qui ont eu la COIVD-19, le Dr Boileau conseil d’attendre 3 mois avant de se faire vacciner. « Pour l’automne, on va revenir bientôt pour donner tous les détails », a-t-il indiqué sans donner plus de précision.

Même si les plus jeunes se font peu vacciner, la santé publique ne s’en inquiète pas. « Il y a eu beaucoup d’enfants qui ont eu la COVID. C’est l’été, beaucoup de parents vont profiter de la rentrée pour les vacciner. Nous ne sommes pas inquiet de la situation. »

Enfin, le Dr Boileau encourage les gens à porter le masque, sans l’obliger, dans les grands rassemblements festifs de l’été. « Nous ne voyons pas en ce moment de réintroduire le masque obligatoire. On verra pour la suite », indique-t-il.

 

Partager cet article