Le patrimoine au cœur du calendrier de Marieville

Le patrimoine au cœur du calendrier de Marieville

Le calendrier est distribué à toutes les résidences et commerces de Marieville.

Crédit photo : courtoisie

Pour une troisième année, la Ville de Marieville publie son calendrier patrimonial, qui est distribué gratuitement.

Ce calendrier met de l’avant des commerces qui ont marqué des générations de Marievillois. Cette édition témoigne aussi du passé économique de la ville et de son impact dans l’évolution de la communauté.

Le calendrier comporte aussi plusieurs informations utiles pour la population, dont les activités qui se dérouleront sur le territoire. Ce qui en fait un outil de référence unique.

Le Calendrier 2019 est distribué à toutes les résidences et à tous les commerces du territoire. Des exemplaires supplémentaires sont également disponibles à l’hôtel de ville, au coût de 2 $ plus taxes. Il est également offert sur le site Internet au ville.marieville.qc.ca.

La Société d’histoire de la Seigneurie de Monnoir contribue chaque année à sa réalisation. Elle assure l’aspect historique du projet en effectuant les recherches de textes et de photos. La conception graphique et l’impression du calendrier sont réalisées par la municipalité de Marieville. Une étape qui prend environ trois mois.

« Une initiative qui rassemble les générations et les citoyens ayant un lien historique différent avec leur ville, c’est une réalisation qui ressemble au conseil municipal actuel. » – Caroline Gagnon

Idée d’un conseiller

Ce projet est l’initiative du conseiller municipal Gilbert Lefort. Il a convaincu les autres élus en 2016, lors de l’élaboration du budget, de créer un calendrier patrimonial pour 2017. L’objectif est de développer un sentiment d’appartenance auprès des résidants.

La mairesse Caroline Gagnon salue d’ailleurs son initiative. « Visionnaire, Gilbert avait su nous convaincre que cette initiative serait appréciée par nos citoyens de toutes les générations, raconte-t-elle. Il avait raison! Le calendrier est même attendu avec impatience. La population nous en parle à longueur d’année. »

Elle cite un témoignage de citoyen que la municipalité a reçu : « Merci beaucoup pour le calendrier. J’y ai appris une foule de renseignements historiques. J’aime encore plus ma ville d’adoption. »

Mme Gagnon se réjouit que la publication rappelle des souvenirs aux plus anciens résidants et favorise le sentiment d’appartenance chez les nouveaux. « Une initiative qui rassemble les générations et les citoyens ayant un lien historique différent avec leur ville, c’est une réalisation qui ressemble au conseil municipal actuel », conclut-elle.

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de