Le passeport vaccinal : effectif dès le 1er septembre

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Le passeport vaccinal : effectif dès le 1er septembre
Christian Dubé, ministre de la Santé. (Photo : Capture d'écran - CPAC)

Le ministre de la Santé Christian Dubé a fait le point sur la façon dont sera appliqué le passeport vaccinal.

Aux dires du ministre, le projet pilote pour tester l’application du passeport a été concluant. « Les commentaires sur le terrain étaient positifs malgré quelques ajustements », mentionne-t-il.

Dès le 1er septembre, le passeport vaccinal permettra aux personnes vaccinées à deux reprises d’accéder à certains lieux et de pratiquer certaines activités non essentielles. Le passeport fera son entrée dans les bars, salles d’entraînement et de cinéma, restaurants et les festivals. Les gens qui pratiquent des activités physiques avec contacts physiques fréquents ou prolongés devront également se munir de l’application. Il en va de même pour les jeunes qui pratiquent des activités parascolaires. Le passeport est applicable pour les gens de 13 ans et plus. Une liste plus exhaustive des services non essentiels nécessitant l’utilisation du passeport vaccinal devrait être partagée sous peu.

Deux applications seront disponibles à partir de demain. Elles pourront être téléchargées sur plusieurs plateformes. Une sera pour le commerçant afin que celui-ci vérifie le code QR du client et l’autre sera pour le client afin de prouver qu’il a été vacciné deux fois. Le code QR peut aussi être présenté en format papier pour les gens moins habiles avec la technologie. « Avec le passeport, on souhaite éviter les fermetures tout en protégeant le plus de gens », explique M. Dubé.

Sanctions

Des Sanction pour utilisation inappropriée de l’application sont à prévoir. Une période de deux semaines d’ajustement sera tolérée pour que les commerces intègrent cette nouvelle façon de faire. Les sanctions ne seront pas appliquées avant le 15 septembre. Encore, elles seront de l’ordre de 1 000 $ à 6 000 $.

Fermeture de sites de vaccination

Étant donné que la majorité de la population a reçu ses deux doses de vaccin, le CISSS de la Montérégie-Centre réorganise ses services de vaccination afin de les ajuster aux besoins de la population.

Dernièrement, certains centres de vaccination ont cessé leurs activités. La vaccination sera dorénavant concentrée dans deux sites qui demeureront ouverts, soit celui de Saint-Jean-sur-Richelieu, situé au 315, rue MacDonald (suite 120) et celui de Brossard, situé au 1575, avenue Panama. Les sites de Saint-Césaire, Chambly et Lacolle sont désormais fermés alors 28 août sera la dernière journée du site situé au DIX30 à Brossard.

Afin de faciliter l’accès, les activités de vaccination mobile se poursuivront notamment avec le Vaccibus qui parcourra le territoire cinq jours par semaine dans les secteurs du territoire où les personnes sont moins vaccinées. Il sera également présent lors d’événements publics.

Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly

Anik Cormier, présidente de la Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCIBC) mentionne que « le passeport vaccinal est bienvenue dans la mesure que la fermeture pourrait être évité. Par contre, un assouplissement des mesures serait de mise puisque tous nos clients qui seraient vaccinés ». Elle complète en faisant valoir que le registre pourrait être une mesure abandonnée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires