Le parrainage pour favoriser leur intégration

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Le parrainage pour favoriser leur intégration
Un parrainage actif sur le territoire. (Photo : courtoisie)

En ce 21 mars, à l’occasion de la journée mondiale de la trisomie 21, le journal rappelle les ressources offertes sur le territoire pour les personnes trisomiques et leurs familles.

Sur le plan local, on compte sur les doigts de la main le nombre d’organismes œuvrant pour la sensibilisation à la trisomie 21 et à l’intégration des personnes trisomiques. L’organisme Parrainage civique de la Vallée du Richelieu en fait partie. « Nous couvrons un grand territoire, allant notamment de Chambly jusqu’à Saint-Césaire. Nous desservons les personnes présentant une déficience intellectuelle, un trouble de santé mentale ou un trouble du spectre de l’autisme, et comptons des personnes présentant une trisomie 21 parmi nos 90 membres. Notre mission principale est de favoriser la participation sociale de nos membres par le jumelage avec des citoyens bénévoles », relate Isabelle Goulet, conseillère.

« Encore aujourd’hui, il subsiste une certaine méconnaissance autour de la trisomie 21 (…) » – RT21

Elle reconnaît toutefois qu’il manque de services comme les leurs sur le territoire. « Par contre, il y a l’organisme Alpha, à Richelieu, qui ne fait pas de jumelage comme nous, mais qui organise des activités favorisant l’intégration sociale. » Alpha, qui œuvre auprès du même type de clientèle que Parrainage civique, permet à ses membres d’avoir accès à un éventail élargi de services réguliers et adaptés, tout en offrant du soutien à leurs familles « dans l’optique d’améliorer la qualité de vie et de permettre une plus grande autonomie de la personne ».

« Encore aujourd’hui, il subsiste une certaine méconnaissance autour de la trisomie 21 (aussi appelée syndrome de Down), ce qui peut conduire à la discrimination et à l’exclusion sociale. Est-ce qu’un enfant ayant la trisomie 21 peut aller à la garderie et à l’école comme les autres? Les personnes ayant la trisomie 21 ont-elles toutes une déficience intellectuelle? La trisomie 21, est-ce une maladie? », sont les questions et les réflexions qu’a relevées le Regroupement pour la Trisomie 21 (RT21), dont la campagne Opération Bas dépareillés vient d’être lancée. Aujourd’hui, la population est donc invitée à porter des bas dépareillés pour manifester son soutien et sensibiliser à la trisomie 21.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires