Le parc perdu de Chambly

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Le parc perdu de Chambly
Parc dans le boisé situé à proximité de la rue Marie-Marthe-Poyer. (Photo : Réseaux sociaux)

Ce ne sont pas des cités perdues, mais bien un parc aux allures anodines, laissé à dépérir dans le boisé de Chambly, qui refait surface aujourd’hui.

C’est grâce à l’intervention d’une citoyenne que la Ville de Chambly a « récemment appris la présence d’équipements de parc vétustes et d’un arbre mort dangereux » dans le boisé situé près de la rue Marie-Marthe-Poyer.

La Ville a indiqué que « Ces lieux ne sont pas conformes à ce que devrait évoquer un parc municipal, alors que les quelques équipements qui s’y trouvent sont désuets, non conformes et représentent un danger pour quiconque s’y
aventure ».

Puisqu’il s’agit d’un terrain appartenant à la Municipalité et qu’aucun parc n’y est officiellement répertorié ou entretenu par la Ville, une équipe du Service des travaux publics doit procéder au retrait des éléments qualifiés de « dangereux », en abattant l’arbre mort identifié et en comblant les trous et les cavités du terrain. « Le tout afin d’assurer la sécurité des gens et des enfants qui pourraient s’y aventurer. »

« En fait, ce n’est pas un parc officiel répertorié. Voilà pourquoi cet endroit n’était pas entretenu. Chose certaine, nous ne souhaitons pas qu’il y ait un accident. C’est pour cette raison que nous allons faire le nécessaire pour retirer les équipements non conformes et rendre les lieux sécuritaires », a communiqué la Ville.

La réponse de Démocratie Chambly

« Il est stupéfiant d’apprendre que la Ville vient de découvrir un parc et des installations qui semblent exister, au moins depuis une vingtaine d’années, sur son propre territoire! », a réagi sur ses réseaux sociaux la formation politique Démocratie Chambly.

« Ce parc apparaît sur les images de ‘’street view’’ de Google, disponible à partir de 2009. On y voit clairement de la vie! Durant toutes ces années, des employés ont vidé les poubelles, ajouté un banc, tondu le gazon et même coupé des arbres sans voir les équipements? Impossible d’ignorer l’existence d’un tel espace et des équipements, sauf par mauvaise volonté, sauf par aveuglement volontaire. Les élus doivent maintenant agir en leaders dans ce dossier et donner l’orientation à la Ville de préserver ce parc et d’y mettre des installations conformes au bénéfice des citoyens de ce quartier », suggère le parti.

Partager cet article