Le maire présente son nouveau candidat

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Le maire présente son nouveau candidat
Jacques Darche est le candidat que propose le maire Jacques Ladouceur pour les élections partielles de Richelieu, le 1er décembre. (Photo : courtoisie)

À la suite du décès de Michel Filteau, conseiller du district 5, le maire de Richelieu, Jacques Ladouceur, met de l’avant la candidature de Jacques Darche en ce qui a trait aux élections partielles qui se dérouleront le 1er décembre.

Alors que les citoyens disposent de la période s’étalant du 18 octobre au 1er novembre inclusivement afin de soumettre leur candidature, le maire Jacques Ladouceur annonce ses couleurs. En Jacques Darche, retraité de 58 ans ayant œuvré dans le domaine de l’aéronautique, le maire voit un homme de convictions et d’opinions.

« Jacques Darche apporterait au conseil un aspect terre-à-terre, pragmatique. Ce n’est pas un homme qui suit une ligne de parti et, bien que nous soyons tous du même parti à Richelieu, ce n’est pas notre philosophie. D’accord ou pas, nous avons tous nos opinions pourvu que ce soit bien argumenté, le but étant de faire progresser de façon constructive les projets. »

À ce sujet, le principal intéressé est catégorique.

« J’ai toujours vécu à Richelieu, j’ai une bonne expérience de la Ville. En tant qu’ancien de commission scolaire et bénévole au sein d’organismes, je connais la réalité des assemblées. Je ne suis pas là en touriste et je commente dans l’optique de faire évoluer les dossiers. Les lignes de parti, je ne crois pas à ça. Je suis là pour représenter les citoyens, pas un parti », fait valoir celui dont la retraite n’est fraîche que de quelques mois.

« Parce qu’il a du temps, Jacques sera disponible pour les citoyens, contrairement peut-être à un conseiller plus jeune. » – Jacques Ladouceur

Apport aux citoyens

« Parce qu’il a du temps, Jacques sera disponible pour les citoyens, contrairement peut-être à un conseiller plus jeune. Il a aussi un intérêt prononcé envers le mandat, ce qui représente un atout pour les citoyens », souligne le maire.

« Je serai présent quand il y aura des inquiétudes, des demandes. Quand les citoyens feront appel à moi, j’aurai une bonne écoute », ajoute le candidat, qui se dit intéressé par les infrastructures de la municipalité.

Un conseil en deuil

Ces élections partielles, qui se dérouleront le 1er décembre, viendront pallier la perte de Michel Filteau.

« Ça laisse un trou, ce n’est rien de plaisant, énonce le maire. C’est la deuxième fois que je le vis après avoir perdu Annie Baker. Ça vient me chercher. On perd trop vite de bonnes personnes, des gens engagés. Ce n’est pas évident, mais la vie continue. »

Rappelons que lors des élections de 2017, les conseillers avaient tous été élus par acclamation. Il sera intéressant de voir si cette fois, un autre citoyen proposera sa candidature.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de