Le Dr André Lavoie de Marieville prend sa retraite

Le Dr André Lavoie de Marieville prend sa retraite

SANTÉ. Le Dr André Lavoie, le seul médecin qui pratiquait encore à la Clinique médicale de Marieville, a pris sa retraite le 18 décembre après plus de 30 ans de services.

Le Dr Lavoie n’a pas souhaité accorder une entrevue au Journal de Chambly. Néanmoins, à la connaissance de la directrice générale de la Clinique Pro-Santé, Audrey Robillard, le docteur recevait plus de 1000 patients à la clinique. Toutefois, le Dr Lavoie était officiellement le médecin de famille de seulement 20 % d’entre eux.

Selon Mme Robillard, les patients du Dr Lavoie ont commencé il y a trois mois à se présenter à la Clinique Pro-Santé avec leur dossier médical afin de trouver un nouveau médecin de famille. Ils ont été plus nombreux dans les dernières semaines.

À chaque fois, le personnel doit les informer de s’inscrire au guichet d’accès pour la clientèle orpheline (GACO), en leur remettant un dépliant. Depuis peu, l’inscription en ligne au GACO est disponible, ce qui permet de faciliter la procédure pour les patients orphelins de médecin de famille ayant accès à Internet.

La directrice de la clinique Pro-Santé a aussi vérifié auprès du GACO sur quels critères certains patients sont plus rapidement pris en charge. Selon les informations obtenues, la date d’inscription, la vulnérabilité et la localité sont les facteurs considérés pour l’attribution d’un médecin de famille. La localité permet évidemment d’assurer que les citoyens de Marieville seront priorisés.

«La Clinique Pro-Santé remercie le Dr Lavoie pour son travail et souligne que cela lui tient à cœur que ses patients retrouvent un nouveau médecin de famille. Bien qu’ils doivent passer par le GACO, ils sont les bienvenus à la clinique sans rendez-vous», conclut Audrey Robillard.

Un docteur généralement apprécié

Sur le site web www.ratemds.com, les patients du Dr Lavoie lui ont attribué une note de trois étoiles et demie. Selon leurs commentaires, il était à l’écoute de ses patients, n’hésitaient pas à les référer à un spécialiste et il était facile d’obtenir un rendez-vous rapidement avec lui. Toutefois, certaines personnes ont souligné qu’il ne regardait pas les antécédents et qu’il se cherchait souvent dans ses dossiers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires