Le développement durable, une priorité

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Le développement durable, une priorité
(Photo : Danist Soh)

Les entreprises de Chambly prennent des initiatives pour soutenir le développement durable de manière concrète.

Il faut investir dans l’innovation des entreprises qui font du développement durable une priorité, tout en cessant de financer celles qui aggravent la situation. C’est du moins à cela que se résume le message envoyé par la communauté de la recherche universitaire, notamment présente lors du Sommet sur l’Innovation « Entre Terre et techno, ça clique? », tenu le 26 mai dernier à Montréal. Et à Chambly, comment encourage-t-on le développement durable dans la communauté des affaires?

1600
C’est le nombre de gobelets en plastique que la Clinique HDK retire de la circulation annuelle

Des semences

Intégration Compétences à mis sur pied un « comité vert »  qui offre notamment des sachets de 25 semences de tournesol (Lemon Queen), cueillies et séchées de son jardin l’année dernière. Pour en obtenir gratuitement, il suffit de se présenter à la réception du 1179 rue Bourgogne, au deuxième étage.

Réduire les déchets

La Clinique d’hygiène dentaire HDK a quant à elle banni les gobelets en plastique, et les a remplacés par des verres stérilisables. Cela représente un retrait de 1600 gobelets de la circulation annuelle.

L’entreprise chamblyenne Ecolopharm, qui a bénéficié d’une subvention fédérale de 500 000 $ l’année dernière, se spécialise dans l’écoconception et la fabrication de contenants de plastique pour médicaments, incluant des fioles, des piluliers et des pots à onguent pour le secteur des pharmacies. Elle est la seule entreprise manufacturière de produits d’emballage en Amérique du Nord à détenir une certification B Corp, attestant de sa contribution pour favoriser la responsabilité sociale et le développement durable. L’entreprise est en activité de jour comme de nuit afin de doter les pharmacies à travers le Canada d’un emballage sécuritaire pour leurs médicaments.

Finalement, au Carrefour familial du Richelieu, on confectionne la majorité des jouets avec des matières recyclées pour les activités et ateliers parents-enfants. L’organisme éduque aussi les familles quant aux manières de concevoir des jeux pour les enfants 0-5 ans à partir d’objets que l’on trouve à la maison ou de matières recyclées.

Question aux lecteurs :

Vous aimeriez souligner la contribution de quelqu’un au développement durable? Écrivez-nous.

Partager cet article