Le dek hockey de retour

Photo de Chloé-Anne Touma
Par Chloé-Anne Touma
Le dek hockey de retour
Le nouveau centre de hockey de terrain venait tout juste d’ouvrir ses portes avant de subir les foudres de la COVID-19. (Photo : courtoisie)

C’est la période d’inscription dans les clubs de dek hockey de la région, qui reviennent en force et innovent cette année. En voici des nouvelles.

À Chambly, c’est le centre de hockey de terrain (dek hockey) du nom de Hockey balle Haut-Richelieu (HBHR), qui est reconnu pour la diversité des catégories féminines qu’il offre. Au sein de ses installations des plus modernes et neuves, il se dit « très heureux » de pouvoir accueillir à nouveau les joueurs, qui attendaient son ouverture avec impatience. « Nous n’avons pas été affectés puisque nous affichons complets depuis 2 saisons », rapporte tout de même Simon Bilodeau. HBHR est présentement en période de recrutement d’employés et se dit à la recherche d’un ou d’une « barman-barmaid » qui voudrait y travailler à temps partiel, de soir comme de fin de semaine.

« Nous n’avons pas été affectés puisque nous affichons complets depuis 2 saisons. » – Simon Bilodeau

La Ligue Dek Hockey Montérégie (LDHM), qui roule déjà sur les inscriptions d’été, s’illustre pour ses innovations dans toute la Montérégie. Créée par Yan Lavergne au début de la pandémie, elle a su s’imposer en tant que véritable institution dans la région, attirant des joueurs de Chambly et de Saint-Bruno-de-Montarville qui avaient témoigné auprès du journal. « Les inscriptions sont lancées pour les jeunes pour la ligue d’été du Dek Hockey Montérégie, ainsi que pour l’académie d’été LDHM. On vise 500 jeunes les soirs de semaine et le dimanche matin pour la ligue junior entre 3-16 ans, et 50 jeunes dans le jour par semaine pour l’académie entre 6-12 ans », annonce M. Lavergne, qui a eu l’idée de proposer plusieurs nouveautés cette année. « On a maintenant un bar à smoothies! Je me suis inspiré d’un ami qui avait fait ça à Delson », relate le jeune entrepreneur, qui offrira trois surfaces de jeu extérieures et une surface intérieure, du mois de mai jusqu’à la fin du mois d’août.

Le jeune entrepreneur sportif peut également se targuer d’avoir attiré l’attention de la télé. Ayant été approché par Hockey Magazine, M. Lavergne a pu faire connaître le dek hockey aux téléspectateurs de RDS dans des capsules le mettant en vedette.

« Nous nous démarquons énormément avec notre ambiance très festive, familiale et chaleureuse! Tout le monde est VIP chez nous! Nous aimons gâter les capitaines, qui font le dur travail de monter des équipes! », explique Yan, pour justifier son succès. Selon lui, si le dek hockey est de plus en plus populaire, c’est aussi parce que c’est une activité accessible et à faible coût, en plus d’être pratiquée par des équipes mixtes. « N’importe lequel des enfants peut jouer! Pas besoin d’avoir d’expérience au hockey ou au dek hockey pour débuter! Il y a même une forte augmentation du nombre de filles! On aimerait pouvoir faire des catégories 100 % féminines! »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires